Une quarantaine d’enfants âgés de 4 à 15 ans ont récemment reçu leur parchemin de fin d’initiation à la langue et culture duala de l’année 2013-2014, au Centre d’initiation à la culture duala basé au Collège Alfred Saker.

téléchargement

Le délégué du gouvernement auprès de la Cud, initiateur du programme, a dit sa satisfaction quant à l’année écoulée. Pour Fritz Ntone Ntone, il est primordial que les enfants connaissent leur culture. Mais il a déploré le manque d’engouement de certains parents et le peu d’intérêt de certains enfants pour leur culture.

Le Centre susmentionné existe depuis 4 ans. Mpessa Essombe Makembe, formateur, indique que la difficulté avec les jeunes élèves c’est surtout l’absentéisme. Pour le reste, tout est ok. « Nous avons une équipe bien rodée qui a eu une formation de langue pédagogique depuis l’université », indique-t-il. Il tire un chapeau aux enfants qui parlent déjà leur langue, mais regrette que des parents n’adhèrent pas à cette idée. « Ils préfèrent parler français aux enfants », déplore Mpessa Essombè.

Steve LIBAM