Tourel (Tour Électricité), un édifice d’une trentaine d’étages qui sur près de 5700 mètres carrés bâtis  abritera les 3 organismes publics en charge de l’électricité au Cameroun (ARSEL, l’Agence de Régulation du Secteur de l’Électricité, (dirigé par Jean Pierre Kedy) AER, l’Agence d’Electrification Rurale (dirigé par Ousmanou Moussa)  et EDC, Electricity Development Corporation (dirigé par Théodore Nsangou) sera construit dès la fin de l’année 2014 non loin de la Croix Rouge et du Bois Sainte Anasthasie.

 Capture3

Les concepteurs de La Tourel se sont inspirés d’une gandoura pour valoriser la culture africaine, un édifice qui comprendra hôtel, salles de conférences, espaces commerciaux, restaurants, appartements haut de gammes, bureaux, parkings souterrain de 5 niveaux d’une capacité de 1000 véhicules.

 Le projet coûtera environ 100 milliards de francs Cfa. Sa construction durera trois ans et débutera en fin d’année 2014.

 Selon Jean Pierre Kedy, le Directeur de l’Arsel, ‘‘le financement est interne au consortium qui a été adjudicataire du contrat dans le cadre de la mise en application de la loi sur les contrats de partenariat public-privé ’’.

 

 

Le consortium sud-africain qui a remporté l’appel public international à manifestation d'intéret exploitera le bâtiment durant 15 ans dans le cadre d’un contrat  BOT (Build-Operate – Transfer), qui lui permettra de rentrer dans ses fonds (bénéfice compris) avant de remettre la gestion de La Tourel aux trois institutions publiques.

 

À noter que le même projet avait déjà été annoncé en 2011, année au cours de laquelle avait été lancé un appel d’offre international qui semble avoir abouti tout récemment au choix d’un consortium sud africain  et devait être construit plutôt non loin de l’hôpital central de Yaoundé et prévoyait ‘‘un complexe immobilier d’affaires  multifonctionnel qui intégrera un bâtiment d’une trentaine de niveaux ou plus, avec une option de bâtiment secondaires dont le nombre et les tailles restent à déterminer.

Capture

Au plan fonctionnel, la Tour va abriter en plus des bureaux pour les services de l’ARSEL, ceux de l’AER, et de EDC, des espaces pour d’autres administrations et les entreprises privées, les banques, les assurances, un restaurant avec  vue panoramique, un niveau d’observation de la ville au sommet de la Tour, des commerces, un grand « mall » souterrain sur plusieurs niveaux et même une grande galerie commerciale souterraine, des cabinets médicaux, des salles de gymnastique et de sports collectifs, des salles de massage et de sauna, des parkings souterrains.’’

 

 

Sources : Crtv - YaoundéInfos