L’accent sera notamment mis sur les voiries, le transport et les marchés l’année prochaine.

 

2

 

Douala va poursuivre sa mue. Annonce du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, jeudi dernier, lors de la session ordinaire du conseil du dernier trimestre 2014, consacrée au vote du budget 2015. Lequel s’élève à un peu plus de 52 milliards F, soit une augmentation de plus de 4 milliards, par rapport à l’exercice précédent. Selon Fritz Ntonè Ntonè, le délégué du gouvernement auprès de la Cud, ce budget poursuit un objectif précis : l’amélioration des conditions de vie des populations de Douala. A cet effet, un accent sera mis sur la voirie, les transports, les espaces marchands, l’hygiène et la salubrité, la santé etc.

Sur le plan de l’aménagement des voiries, il est prévu le démarrage des travaux de construction de certaines liaisons en pavé. A l’exemple de l’axe Pont- Blanchisseur-Carrefour Nyango (Douala III). Des travaux se poursuivent aussi pour la réhabilitation de l’axe Cimetière-Alpicam, soit 2900 mètres linéaires, du côté de Mambanda (Douala IV). D’autres routes connaitront aussi des aménagements. Il s’agit de l’accès à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yassa, de l’axe Ndogpassi- Zone industrielle, Roi Njoya à New Bell etc.

Dans le secteur des transports, des améliorations sont également enregistrées : ainsi, le soutien de la Cud à la société Socatur a permis l’acquisition de minibus pour la mobilité des personnes.

Les espaces marchands ne sont pas reste. Selon le délégué, aucun ne respecte les normes réglementaires à ce jour. Des réhabilitations et reconstructions sont donc prévues dans ce budget. La lutte contre le désordre urbain va s’intensifier, avec la mise à disposition des ménages de poubelles, et plus de sensibilisation. Des logements sociaux sont en cours de finition et d’autres en projet de construction, comme à la Cité des Cinquantenaires. Si des avancées sont notées çà et là, beaucoup reste encore à faire pour que Douala soit une ville où il fait bon vivre. La plénière de jeudi s’est tenue en présence des autorités de la ville et des grands conseillers de la Cud.

Source : Cameroon Tribune