C’est l’une des principales résolutions de la 12ème session ordinaire du Conseil d’Administration de l’Université de Maroua tenue vendredi dernier. 

 

s40100522

L’Ecole normale supérieure de Maroua (ENS) sera le premier établissement de l’Université de Maroua à s’installer sur son site définitif. Selon le Professeur Ako Edward Oben, recteur de l’Université de Maroua, le site de Kongola, situé à 12 km au Nord-Est de Maroua va, au courant de l’année 2015 abriter les activités de l’ENS. L’annonce a été faite au cours de la 12ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Université de Maroua tenue vendredi dernier à Maroua. Créée en même temps que l'Université de Maroua, l'Ecole normale supérieure de Maroua, à l'instar des autres établissements de l'Université a jusqu'ici fonctionné dans des structures provisoires. La réalisation des infrastructures définitives de cet établissement a été émaillée de plusieurs contraintes. L'aménagement du site de Kongola va baisser la pression sur les infrastructures de l’Université de Maroua. Cette année, la pression  infrastructurelle est montée crescendo avec l’avènement de trois autres établissements : la faculté des sciences juridiques et politiques, la faculté des sciences économiques et de gestion et l’Institut des Mines et des Sciences pétrolières (IMIP). En dehors de la faculté des sciences juridiques et politiques qui sera opérationnelle en 2016, l’Université de Maroua tourne désormais en plein régime en ce qui concerne ses activités pédagogiques.

Les administrateurs ont planché vendredi dernier sur les ressources à mobiliser pour doter cette université d’Etat des moyens nécessaires à la réalisation des programmes inscrits dans son projet de performance 2015. Pour Youssoufa Daouda, son président du conseil, « l’avènement des nouveaux établissements s’accompagne de contraintes fortes se  traduisant par un accroissement sensible des besoins en locaux et en personnel qui a pour conséquence  une augmentation significative des charges locatives et salariales et des dépenses de fonctionnement  courant ».

 Mais pour faire face à ces défis, l’Université de Maroua a bénéficié d’une dotation de  795 000 000 de f Cfa pour l’acquisition des équipements de laboratoire de l’IMIP, pour doter la cité Universitaire de l’ENS en équipements, pour des études architecturales, géotechniques et environnementale en vue des prochaines chantiers de construction et pour des équipements pédagogiques.

Au terme de cette session, le budget de l’Université de Maroua pour l’exercice 2015 a été arrêté en recettes et en dépenses à la somme de 5 640 433 121 F (cinq milliards six cent quarante millions quatre cent trente-trois mille cent vingt et un). Dans ces prévisions,  4 347 741 981 FCFA seront consacrés au fonctionnement et 1 292 691 140 F à l’investissement.

 

Source : Cameroon Tribune