Annoncé par le Chef de l’Etat lors du Conseil ministériel tenu le 9 décembre 2014 au palais de l’Unité, le Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique couvre un large éventail de secteurs qui sont : les  infrastructures routières,  le développement urbain, l’énergie, l’eau,  la santé, l’agriculture et la sécurité.

 

logements_sociaux_chantiers670

Le ministère de l’habitat et du développement urbain est interpellé dans la composante 1 qui concerne les secteurs de l’habitat et du développement urbain.

En ce qui concerne l’habitat, il s’agit des études et de la construction de huit cent (800) logements et de leurs équipements socio-culturels dans huit (8) chefs-lieux de région du Cameroun excepté Yaoundé et Douala. Chaque chef-lieu de région bénéficiera de cent (100) logements sociaux. Répartis ainsi qu’il suit :

- cinq (5) immeubles en rez-de-chaussée plus deux, comportant deux (2) appartements T3 (2 chambres) par niveau ;

- cinq (5) immeubles en rez-de-chaussée plus deux, comportant deux (2) appartements T4 (3 chambres) par niveau ;

- douze (12) villas T4 simple ;

- vingt huit (28) villas jumelées

- une école primaire et maternelle (20 salles de classe, 01 bibliothèque, 01 salle informatique, 02 salles de repos, 01 restaurant) ;

- 01 super marché ;

- 01 centre de santé ;

- 02 bâtiments à usage de bureau ;

- 04 locaux pour équipements d’angle de rue ;

- 01 station d’épuration.

Les délais de réalisation sont de 12 mois pour les études et de 20 mois pour l’exécution des travaux. Les coûts prévisionnels des études architecturales et techniques s’élèvent à 1 800 000 000 de francs CFA hors taxes dont 90 000 000 de francs CFA pour le financement de l’assistance à maîtrise d’ouvrage. Quant aux coûts prévisionnels des travaux de construction et d’aménagement, ils sont de 38 000 000 000 de francs CFA hors taxes dont 1 900 000 000 de francs CFA pour financer les maîtrises d’œuvre. A ce jour, les études d’Avant Projet Sommaire (APS) sont disponibles et transmis au maître d’œuvre, les sites sont disponibles particulièrement à Ebolowa, Bafoussam, Bertoua, Buea (qui ont été visités), Maroua, Garoua et N’gaoundéré. Le maître d’œuvre et l’entreprise de construction sont aussi connus.