C’était vendredi dernier, à Maroua, lors d’une cérémonie sobre présidée par le gouverneur Midjiyawa Bakari.

remise-dons-effort-guerre-gouverneur-midjiyawa-bakari

Le magasin N°2 de l’Office céréalier situé au quartier Kongola de Maroua, s’est vu vider de son contenu le week-end dernier. Tous les dons qui y étaient stockés ont été solennellement remis aux représentants des bénéficiaires vendredi dernier, lors d’une cérémonie sobre présidée par le gouverneur de la région, Midjiyawa Bakari. Il s’agit, en fait, des denrées alimentaires et autres produits de première nécessité offerts gracieusement par les forces vives de la nation camerounaise en faveur des forces de défense et des populations déplacées de l’Extrême-Nord, dans le cadre de la guerre contre Boko Haram. En effet, ces dons, en provenance de Yaoundé, avaient été remis vendredi, 12 juin dernier au gouverneur de la région par le Minatd René  Emmanuel Sadi, président du Comité interministériel ad hoc chargé de la gestion des dons destinés aux forces de défense et aux populations.

En dehors de quelques curieux, étaient présents à la cérémonie, les préfets du Diamaré, du Mayo-Tsanaga et du Logone et Chari Le Colonel Michel Noussidji à représenté le commandant par intérim de la Région militaire interarmées n°4. Tous ont reçu officiellement des mains du gouverneur des spécimens de ces dons composés entre autres de sacs de céréales, d’oléagineux, de tubercules, des cartons de savon, des produits pharmaceutiques et même des vêtements. Pour Raymond Roksbo, préfet du Mayo-Tsanaga, « ces denrées alimentaires tombent à pic car, nous sommes en pleine Ramadan. Elles doivent être rapidement acheminées aux bénéficiaires, qui  vont certainement les recevoir avec beaucoup de joie. Ça fait des dépenses en moins pour ceux parmi eux qui sont des musulmans et qui sont plongés dans le jeûne ».

Malgré le fait que ladite cérémonie fut très brève, le gouverneur Midjiyawa Bakari a saisi l’occasion pour demander à toutes ces autorités, relais des bénéficiaires, de veiller à ce que tous ces dons leur parviennent effectivement. Car, « toutes les dispositions sécuritaires et logistiques ont été déployées pour les acheminer à bon port », a-t-il précisé. S’agissant de la répartition, le gouverneur a précisé que la commission locale de gestion de ces dons a proposé une répartition qui a été validée par la hiérarchie, ainsi donc, il sera question de s’assurer que tous les documents de décharge soient bien tenus afin que les Camerounais se rassurent que leurs efforts pour la guerre contre Boko Haram ont atteint les légitimes bénéficiaires. Signalons toutefois aussi qu’une autre cargaison des denrées est annoncée dans les tout prochains jours en provenance de Douala.

 

Source : Cameroon Tribune