C’était au cours de la session du conseil consacré à l’adoption du compte administratif 2014.

mairie-bagangte-presente-trophes

L’année 2014 aura été fructueuse pour la commune de Bangangté. Outre le premier prix Feicom pour les bonnes pratiques communales, décroché en 2012,

la collectivité a remporté le deuxième prix des Nations unies pour le service public de l’eau et le 30 avril dernier, le maire Ketcha Courtes recevait le trophée de deuxième maire d’Afrique pour le prix Eduardo Dos Santos, le président angolais dans la catégorie des villes de 20 000 à 200 000 habitants.

 

Ces trophées et d’autres non moins importants ont été présentés aux conseillers municipaux lors d’une session du conseil municipal récemment  à Bangangté. Cette assise visait l’examen et l’adoption du compte administratif 2014 du maire et du compte de gestion du receveur municipal. Ainsi, la commune a pu réaliser en termes de recettes plus de 550 millions (554 376 226) de Fcfa sur un budget prévisionnel de 650 millions de Fcfa.   

Célestine Ketcha Courtès s’est dit satisfaite pour le vote à la majorité des conseillers. Elle a dit avoir pris note de leurs recommandations et entend mettre tout en œuvre pour y remédier. Comme perspectives, de grands projets sont prévus pour créer des emplois. Le centre de dépotage qui sera totalement réfectionné, le marché A qui sera détruit et reconstruit pour une enveloppe de 800 millions de Fcfa, le stade multisports qui est déjà lancé avec l’appui du ministère des Travaux publics, l’hôtel de ville qui va se mettre en place rapidement avec l’appui du Feicom, sans oublier le projet Banque africaine de développement (BAD) d’un financement supérieur au milliard de Fcfa, en cours et qui va rendre l’eau potable disponible au centre urbain de l’arrondissement de Bangangté, assurer le volet assainissement dans la commune et la doter de camions en sont quelques-uns. 

« En tant que représentant du conseil, je ne faillirai point, car le bien-être des populations me touche profondément. Je tiens à ce que mes petites filles vivent à Bangangté, que tous ces jeunes républicains aient des conditions de vie acceptables. Bangangté est un grand chantier et d’ici fin 2015, je vous invite à venir voir la mutation », indique Célestine Ketcha Courtès. La veille de cette session du conseil, Madame le maire a remis des dons de 100 tables-bancs respectivement au CES de Batela et au lycée de Bamena.