Rita DIBA/Cameroon-Tribune

 

Grâce à une caravane caritative nationale lancée vendredi à Douala.

 

11036309_540354506115226_4151132470061047393_n

Le 4 septembre 2015 dans la capitale économique camerounaise, l’Institut pour déficients auditifs et visuels (Idav) à Bonamoussadi accueillait la cérémonie de lancement de la caravane #Back2skoul2015. Douala, point de départ d’une campagne qui va se dérouler pendant un mois dans les dix régions du Cameroun. Objectif : fournir aux centres d’accueil et d’encadrement des enfants défavorisés, des kits scolaires. Au total donc, 7100 jeunes vont prendre ou reprendre le chemin cette année sur l’initiative de la fondation Mtn. En détail, 5000 orphelins et enfants vulnérables vont recevoir des fournitures scolaires, tandis 2100 gamins sont concernés par un programme spécial qui consiste en une prise en charge complète de leur scolarité. Ce sont des jeunes filles de l’Extrême-nord de la Sil au CM2 et des pensionnaires de l’orphelinat Hoptec à Buea.

Pour le Littoral, ce sont 14 structures qui ont réceptionné leur don vendredi à Douala. Un don spécifique selon les besoins de l’un ou l’autre centre. Ainsi, les instituts avec déficients visuels ont reçu des tablettes de braille tandis que les orphelins et autres enfants défavorisés ont eu droit à du matériel scolaire classique. En plus des fournitures pour les élèves, un millier de tables-bancs sont offerts à des écoles primaires de l’Extrême-nord, du nord, de l’Ouest, du Centre, du Sud et du Littoral. Pour cette dernière région, c’est le Centre de formation et de productivité des aveugles et malvoyants du Cameroun (Cefpamavoc), situé à Bonabéri, qui va être bénéficiaire. Du mobilier pour les salles de classe construites en juin dernier lors des « 21 Days of Y’ello Care ».

Autre centre qui voit un ajout par rapport à un matériel précédemment reçu, c’est Idav. Ainsi, après les équipements d’audiométrie et d’orthophonie donnés par la fondation Mtn il y a quelques mois, l’Institut a réceptionné des cahiers et des stylos. Pour la directrice Marie-Louise Epoh, « c’est un très grand soulagement. Ça va nous permettre de nous consacrer à l’achat d’autre chose. » Elle a aussi particulièrement apprécié d’avoir accueilli la cérémonie de 4 septembre dernier : « Après Bepanda et Bonaberi pour le lancement de Back To School les années précédentes, notre site a été choisi cette fois. Nous avons eu beaucoup de visiteurs et ça a permis de découvrir ce que fait Idav. Ça permet aux gens de savoir qu’il y a un centre pour la prise en charge des enfants sourds-muets, si un besoin se présente. »