Le Directeur de l’Agence Française de Développement a réaffirmé son engagement à accompagner le Cameroun dans la conduite des projets d’infrastructures, mercredi 04 novembre 2015, au cours d’une audience à lui accordée par le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI.

_DSC2982

L’audience accordée par le Ministre des Travaux Publics à Hervé CONAN, Directeur de l’Agence Française de Développement au Cameroun a duré près de deux heures. A l’ordre du jour, l’état d’avancement du projet de construction du second pont sur le Wouri, les projets d’aménagement des entrées Est et Ouest de la ville de Douala et le projet de construction de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena, section Batchenga-Ntui. Au cours de leurs échanges, les deux parties ont convenu de la nécessité d’étendre leurs rapports au suivi des projets financés actuellement par l’AFD.

Dans cette lancée, le Ministre des Travaux Publics et le Directeur de l’AFD sont tombés d’accord sur l’élaboration d’un chronogramme d’exécution pour le suivi des projets. Au cours de leurs échanges, le MINTP et le Directeur de l’AFD avons passé en revue plusieurs sujets à l’effet de régler un certain nombre de petits problèmes « naturels » selon Hervé CONAN, de manière à pouvoir fluidifier la mise en œuvre des projets et à respecter les délais de livraison. Il a également été question de débattre sur les projets à venir et pour lesquels l’Etat du Cameroun souhaiterait mobiliser les financements auprès de l’AFD.

L’on retient dès lors que les travaux d’aménagement de l’entrée Est de la ville de Douala seront achevés au courant de l’année 2016 tandis que la construction du second sur le Wouri et l’aménagement de l’entrée Ouest de Douala vont se pour suivre. Ont également été évoqués, les modalités d’accompagnement de l’exécution du projet de construction de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena, section Batchenga Ntui avec la construction d’un pont de grande envergure sur le fleuve Sanaga près de Nachtigal. L’AFD apportera en effet une enveloppe de près de 46 milliards de F pour le bitumage du lot Batchenga-Ntui, d’une longueur de 21,3 km. « Nous pensons signer très prochainement cette convention de financement qui doit permettre de financer ces travaux qui démarreront courant 2016 », a affirmé Hervé Conan, au sortir de l’audience accordée par le MINTP.

Le Ministre des Travaux Publics a signalé en outre que le gouvernement s’organise pour tirer le meilleur de ce partenariat entre l’Etat du Cameroun et l’Agence Française de Développement, d’où l’intérêt de mettre l’accent sur la réalisation des études préalables en vue de prioriser les projets qui seront soumis au financement de l’AFD, de manière à concrétiser les financements mis à la disposition du gouvernement camerounais.

Du reste, le projet de construction du deuxième pont sur le Wouri est rendu à un taux de réalisation de 47%, les travaux d’aménagement de l’entrée Est de la ville de Douala ont atteint un pourcentage de 73% dans leur exécution alors que sur l’entrée Ouest de la capitale économique, les travaux viennent d’être lancés et sont rendus à 13%.