Le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a présidé le lundi 14 décembre 2015 dans la salle de réunions de son cabinet, une vidéoconférence à l’effet de sensibiliser les dix Délégués Régionaux des Travaux Publics à l’utilisation des outils de suivi des projets qui feront désormais partie de la gestion quotidienne des projets d’infrastructures.

net 2

Un mois après l’instruction donnée par le Ministre des Travaux Publics, le tableau de bord/projet a été présenté à tous les responsables qui interviennent dans la mise en œuvre des projets d’infrastructures au Ministère des Travaux Publics. La vidéoconférence présidée par le Ministre Emmanuel NGANOU DJOUMESSI en présence du Secrétaire d’Etat auprès du MINTP chargé des Routes, Louis Max AYINA OHANDJA, a vu la participation des Délégués Régionaux des Travaux publics des dix régions et de plusieurs délégués départementaux. De la présentation faite par le Directeur Général des Etudes Techniques, on retient que le tableau de bord/ projet est un outil de gouvernance, de performance et de suivi qui fait désormais partie de la gestion des projets au Ministère des Travaux Publics. Il met en avant les actions à mener en fonction des différentes phases des projets, les délais d’exécution de chaque phase, la période, les résultats escomptés, les résultats obtenus.

Les tableaux de bord seront ainsi des supports informatifs présentant des informations de synthèse, qui doivent permettre d'évaluer la progression des projets mis en œuvre au Ministère des Travaux Publics et d’atteindre les objectifs visés à l'aide d'indicateurs préalablement définis. Le tableau de bord va de la phase d’instruction du projet à celle de réception et de mise en œuvre, tout en mettant en relief les phases de formulation et de montage, de conception et d’exécution des travaux.

Il s’agit d’un instrument de pilotage, de veille et de suivi qui récapitule en un document, les articulations du cycle de vie d’un projet, allant de la budgétisation à la mise en route de l’ouvrage réalisé. Le TABORD/PROJET identifie précisément les actions à conduire par ordre chronologique, les acteurs de mise en œuvre et fait état de la planification des actions en impartissant les délais d’exécution. Le Ministre Emmanuel NGANOU DJOUMESSI a mentionné que l’objectif recherché par cet instrument de pilotage des projets est la construction d’une véritable culture des résultats, assise sur un engagement de reconsidérer les méthodes et les approches, en matière de construction et de réhabilitation d’infrastructures routières. Le journal de chantier quant à lui permettra au quotidien de relever toutes les indications liées à l’exécution des travaux, de manière à pouvoir trouver des solutions efficientes aux problèmes techniques.

Le manuel de procédures de l’entretien routier ou mieux, la réactualisation du manuel de procédures élaboré en 2007 a quant à lui fait l’objet d’une présentation faite par le Directeur Général des Travaux d’Infrastructures. Il a dans cet ordre été mentionné que le document en cours d’élaboration nécessitera la validation du secrétariat Permanent à la Réforme administrative et une sensibilisation importante auprès de tous ceux qui interviennent dans les procédures d’entretien routier. Les grandes innovations qui ressortent de cette actualisation sont notamment la prise en compte de l’autorité contractante ; la déconcentration du suivi des travaux de cantonnage, les délais de notification des ordres de service de démarrage, les délais d’exécution des travaux et la qualité des travaux à exécuter. Les préoccupations des Délégués régionaux ont tourné autour de la prise en compte des conditions climatologiques dans certaines régions notamment celles du Nord.

D’une manière générale, ces instruments de’ gouvernance visent entre autres à conduire de manière efficiente les projets d’infrastructures ; respecter les délais contractuels prévus pour la mise en œuvre des projets ; identifier le rôle des acteurs impliqués dans la mise en œuvre des projets ; évaluer de manière permanente chaque étape de la mise en œuvre des projets et à rechercher la performance dans la mise en œuvre des projets d’infrastructures.