21 janvier 2016

Le riz camerounais tient sa chance

   Josiane TCHAKOUNTE /Cameroon-Tribune Le 7 mars 2008, une ordonnance du président de la République, Paul Biya, suspendait les droits et taxes de douane à l’importation de certains produits de première nécessité. Dans la liste des denrées concernées, figure le riz. A l’époque, l’objectif recherché était de faciliter l’accès de cet aliment aux consommateurs. Huit ans après, le gouvernement vient de réinstaurer la taxation sur le riz. « L’objectif d’approvisionnement du marché camerounais dans le cadre de la... [Lire la suite]