Quelques jours après la descente effectuée par le Ministre des Travaux publics et le Secrétaire d’Etat auprès du MINTP chargé des Routes dans la région du Littoral, les riverains du Second Pont en construction sur le Wouri commencent déjà à apprécier les retombées de plusieurs actions menées par le Maître d’ouvrage de ce projet qui constitue l’une des plus grandes réalisations annoncées par le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA.

_DSC5741

L’occupation des emprises du boulevard portuaire, la libération des espaces pour les travaux de fondations par les réseaux concessionnaires et ceux liés à l’exécution des travaux complémentaires, sont des obstacles qui n’ont pas permis un avancement optimum des travaux de construction du second pont sur le Wouri depuis leur début. Lors de son récent passage sur le chantier de construction de cet ouvrage d’art de grande envergure, le Ministre des Travaux publics, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI annonçait déjà, à travers les assurances données au groupement chargé de l’exécution des travaux au sujet de la libération totale des emprises du projet, les prémisses d’un payement imminent des indemnisations. Le vendredi 29 janvier 2016, le préfet du Wouri, Naseri Paul Bea a entamé les opérations de payement des indemnisations aux populations riveraines.

Plus d’une trentaine de propriétaires de bâtisses situées au quartier Deido à Douala ont reçu des compensations en raison de leur expropriation de la zone d’emprise du projet de construction du 2ème pont sur le Wouri et ses travaux complémentaires. Ce payement a été rendu possible grâce à la mise à disposition des ressources du premier décompte, d’un montant de 215 millions de F cfa. Les riverains concernés par cette première opération longent les cuves d’hydrocarbures situées sur l’emprise du projet. Ils doivent désormais libérer les espaces pour permettre aux travaux de suivre leurs cours. D’autres propriétaires de maisons et d’immeubles dans cette zone ayant été déclarée d’utilité publique seront également indemnisés.

A travers le payement de ces indemnisations, le gouvernement vient ainsi de concrétiser un engagement qui permettra de donner plus d’ampleur au projet de construction du second pont sur le Wouri et ses travaux complémentaires. Il en sera de même pour les riverains d’autres projets tels l’entrée Ouest de la ville de Douala où le décret d’indemnisation a déjà été signé et rendu disponible; la section Sangmélima-Bikoula de la route Sangmélima-Djoum-Mintom ; Sangmélima-Mengong ; la section reliant le point kilométrique 20 au point kilométrique 40 de l’autoroute Yaoundé-Douala, où les décrets d’indemnisation ont été signés et rendus disponibles il y a quelques jours. Le Ministre des Travaux publics, au cours de la réunion de coordination hebdomadaire tenue dans la salle de réunion de son cabinet a en outre précisé que le décret d’indemnisation complémentaire et prenant en compte les riverains « lésés » du PK 10 au PK 20 de l’autoroute Yaoundé-Douala, a également été signé en fin de semaine dernière.