277 logements de type unifamilial, bifamilial, des appartements, 1 club social, 1 centre commercial, des aires de jeux, des espaces multisports, des espaces verts et des parkings. Telles sont les infrastructures qu’abritera la ''CITE GASTEIZ'' , qui sera construite au quartier Mefou-Assi ( Simbock) à Yaoundé sur des superficies allant de 300 à 500 m2, , par la Société Civile Immobilière Espagne-Cameroun, en abrégé ''ESCAM-SCI'', agréée par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain selon l’arrêté N° 0008/E/2/SG/DHSPI du 20 mars 2014.

13002623_942562769175915_3383486946960232093_o

Cette précaution juridique, qui est aussi un gage d’assurance et de sécurité pour les futurs acquéreurs, a été saluée par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain. C’était au cours de la cérémonie solennelle de lancement de la construction de ces logements, qu’il a présidée le mardi 19 avril 2016, et dont l’un des temps forts a été la coupure du ruban symbolique devant un logement témoin presque achevé (Duplex R+1 de type T4).

Jean Claude Mbwentchou, qui était   entouré entre autres du maire et du sous-préfet de Mbankomo, a invité les autres promoteurs immobiliers à suivre l’exemple de ‘’ESCAM-SCI’’, initiatrice d’un projet «Â alliant à la fois innovation technologique et embellissement ». Il a aussi salué l’implication des professionnels locaux ( avec en bonne place les architectes) et a demandé qu’il en soit de même pour les aménageurs, non sans insister sur la nécessité de régler l’important volet des droits des propriétaires terriens.

Une préoccupation évoquée par le maire, qui dans son mot de bienvenue, a souhaité que « tout se passe dans le strict respect de la règlementation en vigueur », afin que la paix sociale soit assurée. L’édile s’est dit convaincu que ce projet contribuera non seulement à attirer beaucoup de populations, mais aussi à contribuer au développement de sa cité.