La signature de convention entre le CNOSC et l’entreprise en charge de la construction du complexe Olympafrica a eu lieu vendredi dernier à Yaoundé.

 

11094720_1642332649319502_9108670890543131700_n

 

La ville de Kousseri dans l’Extrême-Nord devrait bientôt voir son offre en infrastructures sportives renforcée, grâce à la construction d’un centre Olympafrica. Outre les bâtiments administratifs, l’œuvre sera constituée entre autres, de terrains de football, handball, volley-ball, basket-ball, etc. La signature du contrat entre le Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) et l’entreprise en charge de l’exécution des travaux a eu lieu vendredi dernier à Yaoundé. Hamad Kalbaba Malboum, président du CNOSC, s’est félicité de la matérialisation de ce projet et a loué l’importance du sport pour promouvoir la paix et l’espoir. Les jeunes de cette localité et de l’Extrême-nord pourront ainsi profiter de ces installations pour la pratique saine du sport. Car, du fait du contexte sécuritaire dans la région, le projet a failli ne pas voir le jour et être transféré en Guinée. L’infrastructure coûtera environ 250 millions de F. De son côté, Kamsouloum Abba Kabi, président du Comité de gestion du Centre Olympafrica de Kousseri, a indiqué qu’il s’assurera que les travaux seront bien exécutés. 

 

Créée depuis 1989, la fondation internationale Olympafrica est un partenaire du Comité international olympique. Elle promeut le développement social des jeunes à travers le sport et la réalisation dans les pays africains d’un réseau de centres d’expansion de l’Olympisme, appelés à propager l’éthique olympique, messagère de paix et de fraternité.