Le Ministre des Travaux publics, Maître d’ouvrage du projet d’aménagement de la route Kumba-Mamfé, a reçu le 14 juin 2016, dans la salle de réunion de son cabinet, une mission des bailleurs de fonds de certains projets en cours, conduite par Racine Kane, Représentant Résident de la Banque africaine de Développement au Cameroun. Les échanges ont entre autres porté sur les travaux en cours de la route Kumba-Mamfé.

_DSC0530

La rencontre entre le Maître d’ouvrage, la Banque africaine de Développement et la Banque pour le Développement des Etats de l’Afrique centrale, s’inscrit dans le cadre du suivi régulier du projet d’aménagement de la route Kumba-Mamfé qui à ce jour connait un taux d’exécution globale de 40%.

Racine Kane a marqué sa satisfaction en ce qui concerne l’avancement des travaux qui est précisément de 37% sur le lot 1, Kumba-Nfaitock et de 42% sur le lot 2, Nfaitock-Mamfé.  Sur le Lot1, long de 103,98 km et allant de Kumba- Bakwa Supe à Kumbe-Bakundo- Nfaitock, les travaux de terrassement sont suffisamment avancés sur plus de 50 kilomètres, la couche de fondation est mise en œuvre sur plus de 40 kilomètres et les ouvrages hydrauliques sont en cours de réalisation. Les travaux en cours sur le Lot 2, long de 46,880 km entre Nfaitock -Bachuo-Akagbe et Mamfé, concernent les travaux de terrassement, la mise en œuvre des couches de fondation et de roulement et la construction des ouvrages hydrauliques. Une récente mission de supervision effectuée par les deux bailleurs a permis d’observer sur le Lot 1, des anomalies sur le plan technique, en ce qui concerne la couche de roulement mise en œuvre sur les 25 premiers kilomètres du Lot 1 ; sujet qui a hautement retenu l’attention du Maître d’ouvrage. Le Représentant résident de la Banque africaine de Développement a par ailleurs relevé qu’il est important que la réalisation des travaux connexes qui concernent les aménagements socio-économiques du projet, soient entamés.       Les travaux sont réalisés pour le lot 1 Kumba- Bakwa Supe- Kumbe-Bakundo- Nfaitock par l’entreprise China Communications Construction Company et pour le lot 2, Nfaitock -Bachuo-Akagbe par l’entreprise Jiangsu ; le contrôle et la surveillance des travaux sont effectués par le Bureau d’Etudes techniques CIMA International pour une durée de 49 mois.

Pour ce qui est de la mobilisation des fonds de contrepartie, sur les 17,4 Milliards attendus pendant la durée du projet, 9,942 Milliards ont déjà été mobilisés. S’agissant des indemnisations des populations victimes des expropriations, les trois décrets d’indemnisations signés ont permis de procéder aux payements des sommes dues aux riverains dans le département du Kupe Muanenguba, tandis que les procédures suivent leur cours pour le paiement des indemnisations dans les départements de la Meme et de la Manyu. Il faut du reste souligner qu’une sensibilisation des populations riveraines a été effectuée par les préfets compétents dans le but de permettre aux entreprises d’exécuter les travaux, en attendant le paiement effectif des indemnisations.