olembe-appartement1

La remise des clés, le jeudi 16 juin 2016 à Olembé à Yaoundé, par le Ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Jean Claude Mbwentchou, de 60 logements (sur les 500 premiers logements sociaux construits par les PME locales à Olembé), au Secrétariat Général de la Présidence de la République pour le compte de la Direction de la Sécurité Présidentielle (DSP), porte uniquement sur la première phase  d’une série qui se poursuivra incessamment. La DSP est un corps de fonctionnaires de l’Etat de divers grades et correspond à l’une des  cibles du Programme Gouvernemental de construction de 10 000 logements sociaux, à savoir les fonctionnaires et agents de l’Etat. Bien plus, la présence des éléments la Sécurité Présidentielle permettra de sécuriser davantage cette zone, dont fait partie la future nouvelle ville d’Olembé, et où est en construction le Stade Paul Biya, qui abritera la CAN 2019.

Les autres logements qui ont été attribués seront occupés dès la fin des travaux d’habitabilité et de connexion aux réseaux d’eau, d’électricité et de téléphone par les concessionnaires (ENEO, CAMTEL et CAMWATER) et le Gouvernement met tout en œuvre. A ce jour, près de 2000 demandes sont enregistrées de la part de toutes les couches sociales et professionnelles (enseignants, commerçants, cadres des secteurs public et privé), auxquelles plus de 800 logements sont attribués. Les premières listes des acquéreurs sont publiées sur le site officiel du programme à l’adresse : http://www.logements.cm

Ces logements appelés logements sociaux  ou aidés sont à différencier des logements économiques. Ces derniers sont à bas coûts parce qu’ils privilégient des aspects comme l’utilisation des matériaux locaux, alors que les logements sociaux  sont des logements subventionnés. L’Etat se charge également du volet Voiries et Réseaux Divers et leur connexion à l’eau, l’électricité et le  téléphone.  Les logements d’Olembé à Yaoundé tout comme ceux de Mbanga Bakoko à Douala ont été subventionnés à hauteur de  40% par le Président Paul Biya. Le gouvernement poursuit ainsi sereinement et méthodiquement son Programme Gouvernemental de construction de 10 000 logements sociaux, qui vise à loger le maximum de Camerounais.