Les travaux d’aménagement de l’entrée Ouest vont davantage prendre de l’ampleur, du fait du déplacement des réseaux effectué sur les 13km de l’itinéraire du projet. La descente effectuée par le Ministre des Travaux publics, le 20 juin 2016, a permis de constater que depuis la visite des chantiers effectuée le 10 mai 2016 dans la région du Littoral, les concessionnaires se sont attelés à libérer les emprises.

_DSC6134

La détermination  des ingénieurs chargés de l’exécution des travaux d’aménagement de l’entrée Ouest de la ville de Douala est assez perceptible sur les 13 kilomètres qui constituent l’itinéraire du projet. Le Ministre des Travaux publics, Maître d’ouvrage, a parcouru le chantier, le 20 juin 2016, accompagné du Secrétaire d’Etat. A coup sûr, le changement est perceptible sur les dix ateliers que l’entreprise a ouverts pour pouvoir concilier les exigences contractuelles liées au respect des délais et les contraintes relatives à la libération totale des emprises. Le passage du Ministre Emmanuel Nganou Djoumessi avait entre autres pour but d’évaluer les recommandations de la descente effectuée le 10 mai sur ce chantier et qui consistait à accélérer le déplacement des réseaux, notamment celui du concessionnaire ENEO, pour permettre à l’entreprise Sogea-Satom, d’effectuer convenablement ses travaux. à ce sujet, le Maître d’ouvrage a exprimé sa satisfaction au regard des avancées enregistrées sur cet important projet qui deviendra à son terme, une « grande réalisation ». Au mois de juin 2016, l’exécution globale des travaux affiche un taux de réalisation de 49,71%, pour une consommation des délais estimée à 57,79%.

L'avancement actuel des travaux fait état de ce que l’installation générale de l'entreprise est estimée à 72,86% ; le dégagement des emprises est effectué à 38,03% ;  les travaux de terrassements généraux sont réalisés à 74,79% ; l’aménagement des chaussées et trottoirs est réalisé à 28,58% ; les travaux d’assainissement et de drainage sont effectués à 39,70% ; la réalisation de l’ouvrage d'art de Sodiko a atteint un taux de 41,75%, et le déplacement des réseaux est effectué à 84,16%. Toute chose qui permet à ce jour de croire que l’entreprise pourra tenir les délais. Sur le tronçon qui part du point kilométrique 0+000 au point kilométrique 3+560, les travaux consistent à élargir la chaussée en 2x2 voies et sont estimés à ce jour à 35,86%. Un mur de soutènement est en cours de construction au point kilométrique 0+100.

Sur le tronçon 2 qui va du PK3+585 au PK 6+640, les travaux consistant à aménager une chaussée de 2x3 voies, ont atteint un taux d’avancement de 52,68%. La mise en œuvre de la grave bitume est en cours au point kilométrique 6+250 et les travaux visant à poser la couche de fondation sont en cours au point kilométrique 5+300. S’agissant de la réalisation de l’ouvrage de Sodiko au point kilométrique 3+850, les travaux en cours concernent entre autres la pose des murs de rampes. Sur le tronçon 3 qui part du point kilométrique 6+640 au point kilométrique 8+115, l’avancement des travaux est de 75,45% et les travaux en cours concernent la pose des dalots entre le PK6 et le PK 8, alors que la grave bitume a été mise en œuvre au PK 6+800. Les travaux sur le tronçon 4 sont quant à eux réalisés à 9,35%. Les contraintes actuelles sont liées aux expropriations et à la libération des exutoires aux points kilométriques 0+400, 2+800, 4+900 et 5+900. Les actions en cours et relatives au bon avancement des travaux concernent la mobilisation des fonds pour le paiement des indemnisations restantes, les concertations avec les autorités locales pour la gestion du trafic et le déplacement du réseau ENEO encore situé sur l’emprise du projet.

D'une manière globale, il faut préciser que le problème majeur de ce chantier était le déplacement des réseaux, la descente du Ministre des Travaux publics, le 10 mai 2016 a permis de mettre en place un cadre de concertation avec les différents concessionnaires qui à ce jour ont déplacé la majeure partie de leur réseau. Action qui va permettre à l'entreprise de mieux se déployer sur les 13 kilomètres qui constituent le projet. Par ailleurs, le Maître d’ouvrage a instruit à l'entreprise, l'élaboration d'un planning de travail qui permettra de circuler aisément pendant la Coupe d’Afrique des Nations 2016.

Commencés le 06 janvier 2015, les travaux d'aménagement de l'entrée Ouest de la ville de Douala vont durer 30 mois et vont s'achever le 05 juillet 2017. Réalisés en groupement avec les entreprises Sogea-Satom / Matière, le projet consiste à réaménager-réhabiliter la voie existante sur une longueur de 13 km et à créer des carrefours giratoires, ainsi qu’un passage supérieur. Le projet s’arrime aux travaux d’aménagement de l’entrée Est en cours d’achèvement et à la construction du second pont sur le Wouri.