L’appel d’offres lancé par le Ministre des Travaux publics il y a quelques mois, a permis de contractualiser des entreprises pour l’exécution des travaux d’entretien périodique lourd sur la Route Nationale N°3, Yaoundé-Douala-Limbé-Idenau. Cette action qui constitue la première phase a pour but de mener plusieurs travaux qui permettront de relever le niveau de service de cet axe au cours de la CAN 2016 d’une part, et de rendre plus confortable la circulation sur cette importante route, dans la deuxième phase du projet d’autre part.

_DSC5905

Un appel d’offres lancé pour l’exécution des travaux de la phase 1 de l’entretien confortatif de la route Yaoundé-Douala-Limbé-Idénau, permettra d’ici le mois d’octobre 2016, d’effectuer des travaux tels : le nettoyage, le débroussaillement et le dégagement de l’emprise de la route, notamment sur les points où celle-ci est encombrée par des points de vente et autres activités ; le traitement des nids de poule et des ornières sur toute la chaussée ; la réparation des accotements ; la réfection de la chaussée en pavées au niveau des postes de péage ; la réparation des accès aux stations de pesage ; la remise en état de l’assainissement ; les réparations et l’entretien des ouvrages hydrauliques ; l’entretien des ouvrages d’art ; la réfection de la signalisation de signalisation verticale et horizontale et la remise en état des équipements de sécurité. Des travaux qui seront menés dans la perspective de la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016 qui se déroulera en novembre prochain dans les villes de Limbé et Yaoundé. Il est ainsi prévu, une amélioration du niveau de service de la Route Nationale N°3 qui permet de relier les deux villes qui accueilleront la CAN.

Les travaux d’entretien périodique lourd qui s’effectueront sur la Route Nationale N°3 seront exécutés par les entreprises suivantes : Groupement Sogea Satom/Rout D’Af sur les tronçons Yaoundé-Pont de Ndoupè et Bekoko-Limbé-Idénau; ZEROCK Construction Nigeria Limited sur le tronçon Pont de Ndoupè-Pont sur la Dibamba. Le contrôle et la surveillance des travaux sera assuré par le Bureau d’Etudes techniques Egis Cameroun.

Des équipes conjointes (entreprises adjudicataires, mission de contrôle et MINTP) se sont déployées sur le terrain du 24 mai au 06 juin 2016 pour la définition et la localisation des tâches à exécuter. Les entreprises poursuivent actuellement leur installation en vue du démarrage des travaux qui s’achèveront d’ici le mois d’octobre 2016.

S’agissant de la phase 2 des travaux d’entretien de cette route, des études sont en cours pour ces tronçons où d’autres travaux seront effectués dès 2017.