Culture

Sylvain TOURNA (Camnews) | 19-10-2016 07:20

 

x1774_festival_gurna

La réunion d’évaluation des préparatifs de cet événement culturel prévu du 3 au 5 novembre prochain à Doukoula dans l’Extrême-Nord s’est tenue le 15 octobre dernier.
 
Les 12 commissions constituées pour la réussite du festival Gurna ont rendu leur copie le 15 octobre dernier. Le village du festival qui accueillir les stands d’exposition des œuvres d’arts des trois peuples  Kéra, Tupuri, Wina du Tchad et du Cameroun se met en place. Les activités  culturelles et sportives retenues pour animer les manifestations sont connues. La commission «arts, culture et sports», très sollicitée, a fait un travail de fourmi quant au recensement des œuvres d’arts auprès des chefferies traditionnelles, tant du côté du Tchad que du Cameroun.
Les insuffisances observées dans les préparatifs lors de la réunion du 17 septembre dernier ont été comblées. La bonne expérience de la partie tchadienne dans l’organisation de ce festival a fortement contribué à peaufiner le grand rendez-vous. La taille des différents acteurs du festival a été évaluée. Le comité scientifique qui a suscité des débats lors de la dernière réunion a fini par retenir six thèmes parmi lesquels la sorcellerie. 
Le président national du comité d’organisation du festival, Gaston Rabé affirme que « les préparatifs sont à plus de 85%. Nous sommes à pied d’œuvre. Nous n’allons plus dormir jusqu’au 3 novembre. Les choses doivent se dérouler comme elles ont été prévues. Nous devons mettre l’accent sur la mobilisation des fonds ». Il faut rappeler que le thème retenu pour ce festival est «trois peuples, deux pays, une culture ».