Régional
Rita DIBA | 03-11-2016 10:04

 

xx2199_marches_noel_douala

C’est désormais l’évènement officiel des fêtes de fin d’année de la ville de Douala. 

« Nous avons pensé que la ville de Douala devait aussi avoir un évènement marquant comme Yaoundé. Le marché de Noël ici devient donc l’équivalent de Yaoundé en fête, Ya-Fe. » Cette annonce vient d’être faite par Fritz Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement de la Communauté urbaine de Douala, à l’occasion de la présentation solennelle de la 8e édition du marché de Noël à la salle des actes de la Cud. L’évènement de fin d’année retenu pour les habitants de la capitale économique, se déroulera au club Camtel de Bépanda du 12 décembre 2016 au 2 janvier 2017 et est placé sur le thème « La famille en fête ». C’est le résultat du partenariat entre la Communauté et Décoralia, la structure organisatrice du marché depuis ses débuts en 2009 à la Maison du parti de Bonanjo.


Premier effet de cette collaboration, le prix du ticket d’entrée revu à la baisse. Il passe ainsi de 500F à 300F. Pour Léonie Kouekam, la promotrice, l’objectif final est de descendre à 200F. Elle est revenue sur les chiffres de l’évènement depuis sa création. Notamment le nombre de visiteurs qui est parti de 30 000, lors de la première édition, pour 260 000 en 2015. Et bien entendu, les attentes sont à la hausse pour cet an. En attendant l’ouverture, le marché de Noël a commencé dans les écoles. Après Douala 2e, la semaine dernière, c’est au tour des tout-petits du 5e arrondissement de la cité d’accueillir la caravane de Noël. Objectif depuis le 25 octobre et ce, pendant un mois, partager l’esprit de fêtes dans 129 établissements scolaires. Et le 7 décembre, place au carnaval géant dans les artères de la ville.


Et dès le 12 décembre, les points d’attractivité du marché cette année sont nombreux, comme les ateliers pour enfants, cuisine, peinture, bricolage, etc. pour libérer leur génie créatif, qu’on retrouvera dans la zone Fun city. Autres zones, le village Bethléem où l’histoire de la naissance du Christ sera racontée par un guide et vécue par les visiteurs en grandeur nature ; la zone commerce, espace de visibilité des entreprises avec des stands d’exposition ; la salle de cinéma délocalisée comme les années précédentes à l’Institut français du Cameroun, antenne de Douala ; le podium central qui va accueillir des concerts de talents reconnus et d’artistes en herbe. Un fourmillement d’activités sur un site agrandi pour faciliter la mobilité, avec un éclairage renforcé.