xx2189_maire_theodore_ambassa

Régional

Siméon AVA | 03-11-2016 11:07

 

Le maire Théodore Ambassa a procédé, le 29 octobre dernier, au lancement des travaux de cette adduction d’eau potable par pompe solaire.

L’adduction d’eau potable photovoltaïque, lancée le 29 octobre  dernier, par le maire Théodore Ambassa, à Awanda, est une technologie novatrice. Selon Josué Bienvenu Nguimbouss, l’ingénieur du marché, la spécificité de ce forage réside sur le fait que l’eau sera envoyée dans un château-réservoir et,  distribuée dans des bornes fontaines publiques, et ce, grâce à une plaque solaire. 


Abel Kaze, le maître d’œuvre explique que cette technologie qu’apporte le maire de Mvengue à Awanda, fera couler l’eau dans ces villages de générations en générations, de jour comme de nuit. Ainsi, a-t-il poursuivi, « la facture d’électricité, c’est à Dieu le maître du soleil qu’il faudra l’adresser ». Bien plus, les particuliers pourront désormais tirer l’eau dans les ménages comme en ville.


En signant l’ordre de démarrage des travaux devant les populations comblées de joie à Awanda, le maire Théodore Ambassa a laissé entendre que ce projet de plus de 100 millions de F, a bénéficié d’un apport de la commune de l’ordre de 17 millions de F.

Le maire de Mvengue, ovationné par les populations, a tenu à dire infiniment merci au Directeur général du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM), Camille Philippe Akoa qui a soutenu ce projet jusqu’à sa maturation. Il a, en outre, indiqué que cette adduction d’eau photovoltaïque vise à rapprocher l’eau, cette denrée vitale, des populations encore très pauvres pour la majorité.