Les projets structurants dont les travaux sont en cours d’exécution, ou même achevés pour certains à travers le pays, constituent des leviers importants du programme des « Grandes Réalisations » du Chef de l’Etat dans le secteur infrastructures routières, secteur porteur de la croissance et de l’emploi. Dix-huit (18) projets autoroutiers et routiers sont actuellement en cours d’exécution avec pour but d’augmenter le linéaire de routes bitumées de 883,4 kilomètres.

Ring-road, Ndop-Kumbo

Il s’agit notamment des projets tels : la construction de la première section de l’autoroute Yaoundé-Douala ; la construction de la route Obala-Batchenga-Bouam, lot 2 Nkolessong-Nding, la construction de la route Obala-Batchenga-Bouam, lot 3 Nding-Mbagba, dans la région du Centre ; le bitumage de la route Mbama-Messamena dans la région de l’Est ; l’aménagement des entrées Est et Ouest de Douala et la construction du deuxième pont sur le Wouri et ses accès dans la région du Littoral; la construction de la route Ndop-Kumbo, celle de la deuxième voie d’accès à Bamenda dans la région du Nord-Ouest ; le bitumage de la route Foumban-Manki, le bitumage de la route Manki-Pont de la Mapé dans la région de l’Ouest ; la construction des lots 1 et 2 de la route Sangmélima-Djoum-Mintom-Frontière du Congo, la construction des routes Mengong-Sangmélima et Zoétélé-Nkolyop dans la région du Sud (projet achevé) ; la construction de la route Bachuo-Akagbé-Mamfé-Ekok, Kumba-Mamfé lot 1 et Kumba-Mamfé lot 2 dans la région du Sud-Ouest.

Conception/réalisation de l’autoroute Yaoundé- Douala (phase 1) : Conception et construction de la phase 1 de l’autoroute qui permettra de relier la ville de Yaoundé à Douala. Cette première phase qui s’étend  sur un linéaire de près de 100 km va relier la section de l’autoroute en construction à la Route nationale N°3, à travers un échangeur qui sera construit dans la localité de Bibodi (Pk60). Profil en travers de l’infrastructure : Autoroute de 2X2 voies extensibles à 3 voies, largeur de la plateforme de 33.5 m, des bandes d’arrêt d’urgence de 3 m chacune avec un Terreplein central de 3 m. Taux d’avancementdu projetau mois d’octobre 2016 :32 %. Taux d’avancementdu projet16,5%.

Travaux d’aménagement de l’accès Est de la ville de Douala. Les travaux exécutés se sont déroulés sur un linéaire de 19,20 km à partir du Carrefour Marché des Fleurs jusqu’au pont sur la Dibamba. L’itinéraire est divisé en quatre zones et les travaux à réaliser sont les suivants : Zone 1 : du PK0+000 (Carrefour des fleurs) au PK4+300  (échangeur de l’aéroport) : réhabilitation de la voie avec renforcement de la chaussée existante. Zone 2 : du PK4+300 (Carrefour de l’aéroport) au PK9+775 (Boko Tradex) : création de 2x1 voie de transit et 2x2 voies de desserte en sens unique soit un total de 6 voies. Zone 3 : du PK9+775 au PK10+200, zone de transition pour passer de 6 voies à 2 voies.  Zone 4 : du PK10+200 au PK19+200 (Pont sur la Dibamba) : renforcement de la chaussée existante.

Les travaux concernent aussi les équipements et signalisation (éclairage public, signalisation verticale et horizontale, équipements de retenue : glissières DBA et GBA, feux de signalisation, stations de bus avec abris et bancs, aménagements paysagers. 100 % : Marché de base 87.92% : Marché final (Marché de base et Accostage) au mois d’octobre. Taux d’avancementau mois de janvier76%.

Travaux d’aménagement de l’entrée Ouest de la ville de Douala. Les travaux consistent en l'aménagement de l'entrée Ouest de la ville de Douala sur un linéaire total de 13,200 km. Le début du projet se situe au niveau du Giratoire de la Mairie Douala IV et se termine au niveau de l’échangeur de Bekoko. L’itinéraire est divisé en 4 zones distinctes : Zone 1 : du PK0+500 (carrefour Mairie Douala IV) au PK3+585 (Echangeur de Sodiko) : élargissement à 2x2 voies avec bordure séparatrice infranchissable. Zone 2 : du PK3+585 (Echangeur de Sodiko) au PK6+640 (Carrefour Rails) : création de 2x1 voie de transit et 2x2 voies de desserte en sens unique soit un total de 6 voies. Les voies de desserte sont séparées des voies de transit par des bordures séparatrices infranchissables. Zone 3 : du PK6+640 (Carrefour Rails) au PK8+115 : élargissement à 2x2 voies séparées par une signalisation horizontale. Zone 4 : du PK8+115au PK13+087 (Echangeur de Bekoko) : renforcement de la Chaussée Existante sur 2x1 voie. Taux d’avancementdu projet 61,33% au mois d’octobre 2016. Taux d’avancementau mois de janvier21,23%.

Construction du second pont sur le Wouri. Le projet consiste à la conception et la construction de deux viaducs routiers et ferroviaires longs de 756 mètres respectivement  sur le fleuve Wouri ainsi que des voies d’accès sur une bande d’environ 3 kilomètres de part et d’autre des ouvrages. Le viaduc routier comporte six voies avec une largeur de 24 mètres, tandis que le viaduc ferroviaire a une voie pour une largeur de 10 mètres. Les accès se composent de voiries, d’ouvrages (giratoire dénivelé, passages inférieurs), de signalisations urbaines et d’aménagements paysagers). Taux d’avancementglobal du projetau 31 octobre 2016 : 75% contreun taux d’avancement de 45% au mois de janvier 2016.

Construction de la Route Kumba-Mamfé. Le projet d’aménagement de la route Kumba Mamfé long de  150.859 km est situé dans la région du Sud-Ouest et divisé en deux grands lots à savoir : Lot 1 : Kumba- Bakwa Supe –Kumbe Bakundu-Nfaitock  long de 103,98 km  et le Lot 2: Nfaitock- Bachuo-Akagbe long  de 46,880 km. Les travaux sont financés par le Fonds Africain de Développement (FAD), la  Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) 35%. L’état d’avancement des travaux au 30 octobre 2016 : Lot 1 : 45%, Lot 2: 45%. L’avancement au mois de janvier pour le Lot  N°1 s’élevait à 18 % et celui du Lot N°2 à 20%.

Construction de la route Manki-Pont de la Mapé  25.1 km y compris des ponts sur la Mvi (120ml) et sur la Mapé (100 ml). Le projet consiste en l’aménagement de 21, 1 km  y compris la construction des ponts sur la Mvi (120ml) et sur la Mapé (100 ml).Les travaux sont financés par l’Etat du Cameroun 46, %  soit 8,5 milliards FCFA HT ; la BADEA  32;4% (6 milliards FCFA HT) ; le Fonds Saoudien de Développement 21,6% (4 milliards FCFA HT).Le taux d’avancement des travaux est de 35% au 30 octobre 2016contreLe taux d’avancement au mois de janvier était de 26,5%.

Construction de la route de désenclavement des grands bassins de production agricole de l’Ouest. Le projet de désenclavement des grands bassins de production agricole  sont une volonté du Président de la République de favoriser le développement économique des régions ainsi que le transport entre diverses localités. Le projet est divisé en deux lots à savoir Lot 1 : Baleveng-Bangang-Batcham-Mbouda—Galim et bretelles Mbouda-Bamesso-Galim, Balesssing-Batcham et Mbouda-Ngouaya-Bati (110 km). Lot 1 : Baleveng-Bangang-Batcham-Mbouda—Galim et bretelles Mbouda-Bamesso-Galim, Balesssing-Batcham et Mbouda-Ngouaya-Bati (110 km). Études réalisées à 100% Travaux démarrés. Lot 2 : Galim-Bamendjing-Foumbot-Bangangté (107 km) Taux d’avancement des travaux 10 % (septembre).

Bitumage de la route Mbama-Messamena. Situé dans la région de l’Est Le projet consiste en la construction de la route Mbama-Messamena longue de 35 kms et de la voirie d’Abong-Mbang 15 kms. Le taux d’avancement des travaux est de 21,2%. Début des travaux 29 mars 2016.