L’axe routier Foumban-Manki long de 40 Km est entièrement revêtu de bitume. Les travaux du marché de base qui concernaient les travaux de terrassement, de revêtement et de construction du pont sur le Nchi sont achevés. Sur le site du projet, des travaux complémentaires en cours.

_DSC2228

Située dans la région de l’Ouest, département du Noun, Route Nationale N°3  (RN6), l’axe routier Foumban-Manki lono de 40 Km présente un nouveau visage. Les populations des localités de Foumban et de Manki peuvent désormais goûter aux délices d’une route revêtue. Les travaux du marché de base qui concernaient les travaux de terrassement, de revêtement et de construction du pont sur le Nchi sont achevés. Les travaux actuellement réalisés sur le terrain concernent les travaux supplémentaires. La visite technique préalable à la réception provisoire des travaux a eu lieu les 18 et 19 octobre 2016.

Les travaux d’aménagement de cette route ont connu une accélération formidable ces derniers temps grâce à la prise en compte des recommandations formulées par le Ministre des Travaux publics à la suite d’une série de concertations avec les responsables de la Mission de Contrôle Beta Groupement Beta Consult /Comete International et de l’entreprise ESER Contracting and Industry, entreprise adjudicataire, chargée de la réalisation des travaux sur le terrain. La réalisation de cette infrastructure routière  a permis de rendre concret les propos  d’Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, qui au cours de la visite de chantier effectuée le 14 Mars  2016sur l’axe routier Foubam-Manki avait déclaré : « Là où il y a la volonté, il y a les résultats ».Ainsi, quelques mois après, les résultats sont palpables,  les travaux du marché de base sont achevés.

Les travaux d’aménagement de la route Foubam-Manki rentre dans le cadre de l’aménagement progressif du corridor Foumban-Tibati-Fébadi-Ngaoundéré long de 538 kms passant par Banyo. Cet important axe routier va améliorer non seulement les liaisons entre le port de Douala, la capitale Yaoundé et la partie septentrionale du pays, mais aussi, faciliter les échanges  avec les pays voisins que sont le Tchad et la République Centrafricaine.