Alliance NYOBIA | 10-11-2016 08:49

 

xx2416_foire_batimaide

La question sous-tend l’édition 2016 de la foire Batimaide ouverte mardi à Douala.

« La pertinence de cette initiative ne saurait échapper à quiconque connaît l’acuité des problèmes de logement dans notre pays ». Parlant au nom du gouverneur, Ludovic Etienne Ngbwa, Sg de la région, saluait ainsi, ce 8 novembre à Douala, l’opération Batimaide, dont il ouvrait officiellement la 5e édition. Le Salon national du bâtiment et de l’habitat, dont le thème cette année est « Qualité de l’habitat et qualité de vie », offre, en effet, l’opportunité de se pencher sur cette préoccupation pointue.


Différents intervenants à la cérémonie d’ouverture l’ont relevé, le besoin en logements, et notamment en logements décents, reste important dans nos villes. Or, comme l’a relevé le Sg de la région dans le discours de circonstance, l’épanouissement des citoyens et de leurs familles « passe nécessairement par un habitat décent et sécurisé ». A travers cette sorte de foire aux bâtisseurs, des pistes de solutions peuvent être explorées, ou des réflexions amorcées au cours des ateliers prévus, articulés autour du thème de l’événement.


En attendant, les visiteurs, à la suite des officiels hier, peuvent aller à la découverte de nombreux produits en faisant le tour des stands installés dans l’enceinte de la Maison du Parti à Bonanjo. Ciments de différents producteurs, machines à béton, colles diverses, luminaires, produits anti-humidité, meubles, peintures… Difficile de ne pas repérer ces matelas épais et moelleux (on a touché), ou ces carreaux finement ouvragés. Bref, le choix est vaste. Et pour le coup, quelques prix sont discutables.