A travers le projet baptisé ''Cameroon Living Project'', la société anglaise ''NMS Infrastructure'' (NMSI), qui pèse 140 milliards Fcfa, entend, dans le cadre de la première phase des travaux construire 5300 logements sociaux dans la ville de Douala, au lieudit PK 27.

274

The Ministry of Land and the Ministry of Housing jointly signed an agreement with landowners securing the purchase of land in Douala. Under the agreement, the landowners have agreed to sell 108 hectares of land for the Cameroon Living project.(august 2006)

 

Le début des travaux est attendu avant la fin de cette année et la deuxième phase du projet prévoit aussi la construction de 5300 logements sociaux à Yaoundé, tandis que la troisième concerne la ville de Kribi. Les fonds sont levés par les institutions financières et gouvernementales britanniques et camerounaises. 85 % de la valeur du contrat seront issus d'un prêt direct accordé au Cameroun par UK Export Finance, tandis que 15% seront assurés par un prêt de la SCB Cameroun.

Ces informations ont filtré de l'audience que le chef de l'Etat camerounais a accordée le jeudi 17 novembre 2016 à une délégation d'investisseurs britanniques conduite par le Haut-commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun, Brian Olley. La délégation britannique était aussi constituée de Frederik Hsu le Chairman de NMSI, Alistair Johnston son directeur d'exploitation et de Ralph B. Pout, le directeur Cameroun de NMSI.

Le projet ''Cameroon Living Project'' est l'une des retombées de la récente Conférence économique Internationale de Yaoundé.