Carine TSIELE | 24-01-2017 16:09

 

séuroute

Au cours d’une marche sportive dimanche 22 janvier dernier les membres de cette association ont sensibilisé les riverains et transporteurs de l’axe Yaoundé-Soa.

A en croire Manfred Martial Missimikim, président exécutif de l’Association Sécuroute, l’axe Yaoundé-Soa est celui qui enregistre le plus d’accidents. Et pour cause ! Le trafic routier y est très important avec le transport des étudiants et des habitants du coin. C’est dans ce cadre que son association Sécuroute s’est déployée sur cet axe le dimanche 22 janvier dernier, pour une campagne de sensibilisation des riverains et des conducteurs sur la sécurité routière. La- dite campagne s’est d’abord déclinée en marche sportive. Pendant près de trois heures, une cinquantaine de marcheurs de l’association ont fait le tronçon en distribuant des prospectus avec des messages de sensibilisation sur les dangers de la route. Y figuraient aussi des informations sur les premiers soins à donner aux accidentés avant l’arrivée du corps médical.
Puis, la caravane s’est ébranlée du côté du lieu dit Camair. Là, ils ont aussi donné des conseils aux chauffeurs des cargos. Ils se sont appesantis sur l’importance du respect de la limitation de la vitesse et sur les méfaits de la surcharge, entre autres. «  Au cours de cette campagne, les populations ont été très réceptives. Elles se sont portées garantes pour être des agents de sensibilisation sur l’axe Yaoundé-Soa », a expliqué le président exécutif de l’association Sécuroute à la fin de la campagne.