Excellence, Monsieur le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain; Excellence, Madame le Ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires Foncières Excellence Madame le Secrétaire d’Etat, Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la Société Immobilière du Cameroun ; Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux, Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, Mesdames et Messieurs les Maires ; Mesdames, Messieurs, chers collaborateurs ; Chers invités.

voeux-minhdu-2017

Voici venu le temps des vœux ! ô combien solennelle et habituelle cérémonie assortie de son rituel, qui réunit, par la grâce de Dieu, la grande famille professionnelle du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain incluant la SIC et les projets sous-tutelle, au nom de laquelle, j’ai l’insigne honneur de m’acquitter de l’agréable devoir de présentation des vœux de bonheur, de santé, de prospérité et de réussite au Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Monsieur Jean Claude MBWENTCHOU et à Madame le Secrétaire d’Etat, auprès du Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, chargé de l’Habitat, Madame Marie Rose DIBONG.

 

 C’est donc un honneur et un agréable devoir pour moi, de prendre la parole ce jour, au nom de tous les personnels des services centraux et déconcentrés de notre département ministériel et de toute la famille du sous-secteur urbain, à l’occasion de cette cérémonie solennelle pour sacrifier à cet exercice.

Excellences, Mesdames, Messieurs les Ministres, La tradition veut qu’à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux, le bilan des activités menées au cours du précédent exercice soit esquissé, avant de dessiner les contours de celle en cours. C’est à cette tâche que je m’en vais à présent m’atteler, en attendant les instructions que vous nous donnerez afin que nous ayons d’ores et déjà une ligne conductrice nous permettant de mettre en œuvre de façon efficiente, efficace et visible, tout au long de cette année 2017, votre vision de l’Urbain et de l’Habitat.

Celle-ci constituera en fait la boussole qui nous orientera à mettre en œuvre la politique du Chef de l’Etat, Son Excellence Paul BIYA en matière de l’habitat et du développement Urbain axée, entre autres sur l’amélioration du cadre et des conditions de vie des populations urbaines.

Excellences, Mesdames et Messieurs, L’année qui vient de s’achever a été marquée par l’accélération des travaux liés à la préparation des coupes d’Afrique des Nations de Football féminine 2016 et masculine 2019, la poursuite des travaux du plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique dans ses volets voirie et habitat, ainsi que par la maturation des projets d’envergure notamment le projet de valorisation touristique et économique du lac municipal de Yaoundé.

Au total, l’année 2016 s’est déroulée dans un environnement serein marqué par notre volonté à accompagner les populations qui aspirent légitimement au mieux-être. Cette année a également été marquée par la brillante participation de la délégation camerounaise, conduite par le Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, aux travaux de la troisième Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (HABITAT III) à Quito en Equateur.

Cette importante Conférence qui avait pour objectif de repenser la gestion des villes et d’adopter le nouvel agenda urbain, a permis aux participants de discuter et présenter les engagements, stratégies et innovations, d’identifier les rôles institutionnels ainsi que de développer des partenariats en vue de l’implémentation du nouvel agenda urbain.

C’est donc dans cet environnement ainsi décrit, que je déclinerai, avec votre permission, le bilan de l’exercice 2016. Ce rapport va s’articuler autour des programmes mis en œuvre par notre Département ministériel.

A- DEVELOPPEMENT DE L’HABITAT

L’accent a été mis sur, la réalisation des opérations d’aménagement et la construction de logements neufs. En matière de réalisation des opérations d’aménagement urbain, il a été question de la réalisation des études de restructuration des quartiers sous structurés dans les communautés urbaines de Bafoussam et Garoua dont les prestations sont en cours et de la poursuite de la maturation des projets du C2D urbain « Capitales Régionales ».

Par ailleurs, les conventions de financement relatives au projet de valorisation touristique et économique du lac municipal de Yaoundé ont été signées et le dispositif institutionnel de pilotage et de suivi de cet important projet, mis en place. De même, les activités préparatoires au projet de Développement Urbain pour la promotion des villes inclusives (PDVI) financé par la banque mondiale a connu une accélération. Il convient également de relever que concernant la promotion des villes inclusives et le développement durable, l’année 2016 a connu une forte activité cognitive au sein du MINHDU marquée par le partage d’expérience en la matière en vue de favoriser la construction des villes qui offrent à ses résidents les opportunités de se développer pleinement et d’accéder aux équipements et services urbains de base.

En ce qui concerne la construction de logements neufs, les résultats ci-après ont été enregistrés : -l’achèvement en deux phases de l’opération pilote des travaux de construction de 257 cases, 66 latrines, 66 cuisines, 03 forages à motricité humaine et 07 puits d’eau au profit de 72 familles dans le cadre du recasement des populations affectées par les inondations, dans le cadre du Projet d’Urgence de Lutte Contre les Inondations (PULCI) dans la Région de l’Extrême-Nord, sur le site de Bégué-Palam (YAGOUA) ; -la poursuite de la construction des premiers 1675 logements sociaux du Programme Gouvernemental confiés aux Petites et Moyennes Entreprises locales, avec un niveau d’avancement de 90% à Yaoundé et de 67% à Douala respectivement. Les travaux d’habitabilité sur les deux sites sont rendus à un taux de réalisation de 70% à Yaoundé et 50% à Douala. En outre, les 120 premiers logements achevés à Yaoundé à Olembé ont été mis à la disposition de la D.S.P ;

-la construction de 100 logements dans chacun des chefs-lieux de Régions en dehors de Yaoundé et de Douala avec un taux d’avancement satisfaisant à Ebolowa de l’ordre de 34% et pour les 07 autres villes, les travaux sont en cours de démarrage dans le cadre du Plan d’Urgence Triennal pour l’Accélération de la Croissance Economique (PLANUT);

- la construction achevée avec la coopération chinoise, de 1370 logements et leurs équipements socioculturels associés, avec la coopération chinoise, dans les villes de Yaoundé, Douala et Limbé et, la réalisation en cours de 50 logements dans chacune des villes de Bafoussam, Bamenda et Sangmélima.

-le démarrage effectif de la construction de 530 logements de la cité des cinquantenaires à Douala. 

 

B. AMELIORATION DE L’ENVIRONNEMENT URBAIN

En matière d’amélioration de l’assainissement en milieu urbain, il convient de signaler l’exécution à 60% des travaux de construction de 14 km de drain du canal du Mfoundi et ses affluents dans le cadre du projet d’Assainissement de Yaoundé (PADY2) ainsi que le démarrage de la construction des ouvrages de drainage pluvial de Douala sur un linéaire de 39 km.

En matière de développement social urbain, les résultats ci-après ont été enregistrés :

- la réalisation des infrastructures urbaines par approche HIMO dans la Commune de Garoua 3ème ;

- la formation de 200 jeunes aux petits métiers urbains dans les Communes d’Ebolowa I, Foumbot et Bankim suivie de la fourniture de matériels et équipements à ces Communes ;

- la construction des ateliers pour la fabrication des briques de terre comprimées dans les Centres d’Insertion des Jeunes de Nkomkana et Banganté ;

-l’achèvement en cours des travaux d’amélioration de l’accès aux services de base dans le quartier Olembé à Yaoundé.

C. PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT URBAIN

Dans ce programme les interventions ont concerné l’entretien, la réhabilitation et la construction de la voirie urbaine.

 Dans le cadre de la mise en œuvre des compétences transférées aux Collectivités Territoriales Décentralisées dans le domaine de l’entretien de la voirie urbaine, 840 millions de francs CFA ont été alloués à vingt et une (21) communes, pour leur permettre de maintenir leurs voiries respectives dans un état de praticabilité acceptable.

A date, l’essentiel des marchés y afférents sont en cours de réalisation ; les travaux sont déjà réalisés et réceptionnés dans un grand nombre de communes.

Pour ce qui est de la Réhabilitation de la voirie urbaine, 69,22 km de voiries ont été réhabilités. Aussi, les chantiers majeurs ont principalement concerné : - la réhabilitation achevée de la rue Shell Nsiméyong-Tam-tam-TKC boucle Chapelle Saintmarc-Hopital biyem-assi pour un linéaire de 7,935 ml ;

- la réhabilitation achevée de la voirie des villes de Ngaoundéré, Ngaoui, Bashéo, Guider, Nkongsamba, Mombo, Bassamba, Edéa, Yabassi, Mundemba, Fundong, Baham, Loum, et Bangem ;

d’un linéaire global de 19, 482 km sous financement fonds routier ; - la réalisation achevée des travaux prioritaires d’urgence dans les 02 grandes métropoles du Cameroun dans le cadre de la première phase du Plan d’Urgence Triennal pour l’Accélération de la Croissance Economique notamment, pour un linéaire global de 19 km à Douala et 09 km dans la ville de Yaoundé ;

- la réalisation achevée des études en vue de la mise en œuvre de la seconde phase du PLANUT 9 dans son volet voirie, dans les villes de Yaoundé et Douala, pour une cible globale de 80 km de voirie à réhabiliter/construire. Concernant la construction de la voirie urbaine, 19, 85 km de voiries ont été construites.

Les interventions les plus saillantes de cette action se déclinent ainsi qu’il suit : - la poursuite des travaux de construction de l’autoroute Yaoundé-nsimalen dans sa section rase campagne dont le taux d’exécution est de 60% ;

- la construction achevée de la voie d’accès à la ville nouvelle d’Olembé d’un linéaire de 2,451km ; lesdits travaux ont été réceptionnés le 02 septembre 2016 (réception provisoire);

- la construction achevée de 17.4km de voies d’accès et 60 000 m² de parking et espaces verts autour du stade Omnisport de Limbé en prélude à la CAN 2016, et la réhabilitation de (13,8 km) de voirie dans ladite ville ;

- la réalisation en cours des Etudes APS+ APD en vue de la réhabilitation et/ou construction des voies d’accès aux stades, aux équipements hospitaliers et hôteliers à Douala, Buéa, Bafoussam, Garoua, Bandjoun et Mbouda en prélude à la CAN 2019

 

D. PROGRAMME DE GOUVERNANCE ET APPUI INSTITUTIONNEL DU SOUS-SECTEUR URBAIN.

La mise en œuvre de ce programme a permis d’améliorer le cadre et les conditions de travail des 10 personnels du MINHDU à travers la réhabilitation des délégations de la Mefou et Akono, du Logone et Chari, du Mayo-Rey, de la Momo et du Haut-Nkam.

De même, les travaux de construction des Délégations Régionales de l’Adamaoua et de l’extrême-nord ainsi que les délégations Départementales du MINHDU à Tibati, Bandjoun, Eséka et Banganté ont connu une accréditation.

Il est à relever, sur le plan institutionnel, la mise en œuvre des instructions du Premier Ministre, Chef du Gouvernement relative à l’élaboration du code de l’habitat dont les prestations sont en cours de finalisation et déboucheront sur l’élaboration du code d’habitation, du code d’efficience énergétique et du code des VRD.

De même, la participation du MINHDU à HABITAT III a permis de dégager quelques axes de réflexion pour la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain au niveau du Cameroun.

Il s’agit de : - définir les mécanismes de financement du développement urbain durable ; - assurer la sécurité foncière et l’accès à un logement sûr pour les personnes en situation de vulnérabilité ; - formuler les directives nationales pour l’aménagement et le développement des villes et établissements humains durables et résilients ; - élaborer un cadre de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du Nouvel Agenda Urbain ; - définir les éléments de gouvernance urbaine pour une planification et gestion stratégiques de villes et établissements humains au Cameroun ; - formuler des Directives nationales pour des villes inclusives et la prospérité pour tous ; - formuler les Directives nationales en matière de planification des établissements humains et de planification du système des transports urbains ; - vulgariser le Nouvel Agenda Urbain au Cameroun et formuler un plan d’actions de mise en œuvre auprès des parties prenantes dont en particulier les CTD.

Ces directives, pour la plupart, sont d’ores et déjà en cours d’implémentation et je prends solennellement l’engagement d’en assurer un meilleur suivi.

 

Excellences Madame et Monsieur les Ministres, Voilà déroulé de manière succincte, le bilan de l’exercice 2016. Je reste conscient, et avec moi tous mes collègues ici réunis, du caractère perfectible des performances réalisées. Aussi voudrais-je, tout en saluant l’abnégation et le sens de responsabilité de la plupart de vos collaborateurs, vous réitérer notre disponibilité à œuvrer à vos côtés, comme par le passé, pour l’atteinte des objectifs à vous assignés par la très haute hiérarchie.

Au demeurant le personnel voudrait compter sur votre autorité pour : -la poursuite de l’amélioration du cadre de travail, notamment dans les services déconcentrés ; -la vulgarisation auprès des cadres du Ministère ayant le profil requis des bourses de formation à l’extérieur et à l’intérieur du territoire national ; -la poursuite des mesures visant à la motivation des personnels.

Sur ce point, les personnels du MINHDU 12 vous remercient pour la régularité des primes de rendement. Excellences, Madame et Monsieur les Ministres, En ma qualité de coordonnateur de l’Administration, je puis vous affirmer que je continuerai à veiller au respect des principes et valeurs du service public, à savoir le sens de l’intérêt général, la gestion rationnelle des ressources publiques avec en prime la logique des résultats, la ponctualité, l’assiduité, la célérité dans le traitement des dossiers et le professionnalisme.

C’est avec cette assurance que je voudrais solennellement et très respectueusement, au nom des personnels du Ministère l’Habitat et du Développement Urbain, de la Société Immobilière du Cameroun, et des projets placés sous votre haute autorité, aussi en mon nom propre, vous réitérer avec déférence et sérénité, nos vœux les plus sincères et cordiaux de santé, de bonheur et de réussite pour l’année 2017, ces vœux s’adressent également à vos familles respectives ainsi qu’à tous ceux qui vous sont chers. Je vous remercie pour votre très aimable et bienveillante attention. /-

 

*************************** ALLOCUTION PRONONCEE PAR MONSIEUR AHMADOU SARDAOUNA, SECRETAIRE GENERAL, A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE PRESENTATION DES VŒUX DE NOUVEL AN 2017, A MONSIEUR LE MINISTRE DE L’HABITAT ET DU DEVELOPPEMENT URBAIN, SON EXCELLENCE MBWENTCHOU JEAN CLAUDE ET MADAME LE SECRETAIRE D’ETAT AUPRES DU MINISTRE DE L’HABITAT ET DU DEVELOPPEMENT URBAIN, CHARGE DE L’HABITAT, MADAME DIBONG MARIE ROSE