Economie
Michèle FOGANG | 30-01-2017 18:55

 

solaire

Ambition affichée  par le ministre Basile Atangana Kouna qui recevait vendredi dernier les vœux de ses collaborateurs

Tous mobilisés pour une amélioration de l’approvisionnement en eau et en énergie. Tel est le mot d’ordre au ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee), pour l’année qui commence. S’adressant à ses collaborateurs vendredi dernier à Yaoundé à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux, le ministre Basile Atangana Kouna a lancé un appel à une forte mobilisation pour la poursuite et la finalisation des infrastructures hydro-électriques. Dans son discours de circonstance, il a présenté le plan d’actions pour l’année 2017. Notamment, la poursuite de l’amélioration de l’accès des populations des zones rurales aux services énergétiques modernes, notamment à travers l’électrification de 166 localités par système solaire photovoltaïque. Il a également évoqué l’extension du réseau électrique, le bouclage du financement et le démarrage des travaux de construction des pipelines sur le tronçon Limbe-Douala-Edéa-Yaoundé. Concernant le secteur de l’eau, un accent sera mis sur l’aménagement de la production d’eau de Yaoundé et ses environs, le projet de construction de 150 systèmes d’alimentation en eau potable dans 150 centres et bourgades rurales.
L’agenda 2017 au Minee sera aussi ponctué par des activités dans le domaine des produits pétroliers. « Nous allons poursuivre avec l’accroissement des capacités de stockage des dépôts pétroliers par la Société camerounaise de dépôts pétroliers (Scddp) et les sociétés privées. Une feuille de route pleine, mais réalisable d’après le ministre. D’où l’exhortation lancée en direction du personnel à un sens élevé des responsabilités, à la célérité dans le traitement des dossiers et à un meilleur encadrement des usagers.