Economie
Félicité BAHANE N. | 30-01-2017 18:54

 

camairco

Objectif N°1 affiché par le ministre Edgard Alain Mebe Ngo’o, qui a reçu ce vendredi les vœux de nouvel an de la part de ses collaborateurs

La feuille de route 2017 du ministère des Transports (MINT) est très claire. Elle a été dévoilée vendredi dernier par le chef de département, Edgard Alain Mebe Ngo’o, en marge de la traditionnelle cérémonie des vœux du nouvel an au ministre. Il indique que « les actions entamées en vue de la modernisation des infrastructures aéroportuaires devront s’intensifier. A cet égard, les efforts doivent tendre vers la certification des aéroports internationaux de Yaoundé-Nsimalen et de Douala ». Dans le même temps, le MINT invite l’autorité aéronautique (CCAA) et la société les Aéroports du Cameroun (ADC) à accélérer le processus de réhabilitation des aéroports secondaires pour permettre la desserte quotidienne du réseau domestique par la compagnie aérienne Camair-Co.
« Après Bafoussam-Bamougoum qui est opérationnel, Bamenda et Bertoua doivent suivre », martèle le ministre. Car, « le grand défi en cours de relèvement concerne bien évidemment le redressement de Camair-Co. Un dossier personnellement porté par le président de la République, qui a déjà défini la vision et les moyens humains et financiers à mobilier à cet effet », assure Edgard Alain Mebe Ngo’o. Il soutient que les recommandations formulées par le plan Boeing sont en cours d’implémentation, notamment la restructuration de la dette, le déblocage de 30 milliards de F qui permettent déjà à Camair-Co d’acquérir définitivement les trois Boeing 737 précédemment loués. « Selon le ministre, « d’autres acquisitions sont envisagées, qui permettront bientôt à Camair-Co de se déployer fièrement dans les réseaux domestique, régional et international ».