Economie

Félicité BAHANE N. | 08-02-2017 11:03

 

ch`que service

 Le MINPMEESA vient de lancer à Mbalmayo, un outil visant le développement des petites et moyennes entreprises agricoles et agroalimentaires.

« Chèque service » ! Voilà qui sera servi sous peu aux promoteurs des PME agricoles et agroalimentaires (PMEAA). Celles-là même qui, en zones rurales, favorisent le développement des activités de production, de transformation et de commercialisation des produits de la terre. « Le chèque-service est, en effet, un titre de paiement à coût partagé, visant à encourager progressivement les PME et les créateurs d’entreprises à recourir aux prestations de service non-financiers, pour satisfaire leurs besoins en formation et appui-conseil, en vue d’améliorer les performances de leurs entreprises ». Des explications de Marthe Chantal Mbajon Ndjepang, secrétaire général (SG) du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA). C’est elle qui a présidé vendredi dernier à Mbalmayo, l’ouverture du séminaire de validation du manuel de procédures de fonctionnement du dispositif de chèque-service, « outil important dans le processus de développement des PME agricoles et agroalimentaires», a souligné le SG.
Le chèque-service est, en réalité, une subvention partielle du coût d’une gamme de services standards à fournir aux PME du secteur agricole, par des prestataires professionnels, préalablement agréés par le MINPMEESA. Concrètement, selon Joseph Tchana, administrateur provisoire du PMEAA, « il est question d’encourager les PME agricoles et agroalimentaires à avoir recours, de manière constante, aux services des bureaux d’études. Pour cela, le programme recrute les consultants, les forme à la démarche, les labélise et les met à disposition des PME agricoles et agroalimentaires. Et celles-ci ne participent que partiellement au paiement des honoraires des consultants choisis sur la short-list proposée par le programme PMEAA ». Le chèque service couvre ainsi trois services, essentiellement la formation et le coaching.