Regions

MESSI BALA | 27-02-2017 15:35

 

x6030_P_39_Ph_01_Akoa

Engagement pris par le Génie militaire devant le Dg du Feicom en visite sur le chantier, mercredi 22 février dernier.

Mercredi 22 février 2017, il est un peu plus de 13 h. A l’abri du soleil et pendant que le colonel Jackson Kamgain, directeur du Génie militaire, s’entretient avec la presse, c’est en tendant l’oreille au conciliabule entre trois personnages que l’on se rend compte que les travaux sont presque finis sur le site de construction du marché moderne de Bertoua à Nkolbikon (arrondissement de Bertoua 1er). Dominique Sabolo, secrétaire général de la Communauté urbaine de Bertoua, Philippe Camille Akoa, directeur général du Fonds spécial d'équipement et d'intervention intercommunale (Feicom) et Cromwell Olivier D'Ipack Bembell, maire de Bertoua Ier, échangent des points de vue au sujet « des critères de crédibilité pour l’attribution des espaces au nouveau marché de Bertoua ».
En juin 2016, soit six mois après le démarrage du chantier, le taux d’avancement des travaux affichait 55% tandis que le Génie militaire indiquait n’avoir déjà consommé que  25% des délais. A présent, « nous sommes déjà dans les finitions du gros œuvre. Nous avons déjà commencé à faire les peintures. Ce qui nous reste à réaliser maintenant, ce sont les voiries et réseaux divers », confie le colonel Jackson Kamgain, directeur de l’unité instruite par le chef de l’Etat pour construire ce marché.
Bailleur de fonds des travaux, le Feicom est tout aussi satisfait. « Je dois dire qu’au terme de cette visite, les travaux réalisés par le Génie militaire sont de très bonne qualité. Les travaux avancent normalement. Nous avons dit vouloir la livraison des bâtiments bien avant l’échéance des délais.  Ce que le Génie militaire a accepté », affirme Philippe Camille Akoa. D’ici le 30 juin prochain, le chantier sera livré et les premiers commerçants pourront s’installer sur les 639 places marchandes prévues. Soit 120 boutiques de 9 m² au moins, 112 boutiques de 6,00 m², 96 boxes de 3 m², 100 étals, 171 places sous hangars couverts et 40 places pour détail.