Posté le : févr. 28, 2017, Par : Eliane - Dans : Actualités

L’exécution de la deuxième phase  des travaux de désenclavement des bassins de production agricole de l’Ouest se poursuit  avec les travaux de déblais, de remblais et de construction des dalots.

_DSC2244

Dans le cadre du suivi des travaux de construction des routes de désenclavement des bassins de production agricole de l’Ouest, les équipes de suivi du Ministère des Travaux publics ont effectuées des descentes récentes sur le terrain pour apprécier l’évolution des travaux et la qualité des prestations réalisées. Il ressort de cette descente que l’avancement des travaux et la consommation des délais des marchés des entreprises et des maîtrises d’œuvres se présentent ainsi qu’il suit : concernant le lot 1 Baleveng-Bangang-Batcham- Mbouda-Galim et bretelles Mbouda-Bamesso-Galim, Balessing-Batcham et Mbouda-Ngouaya-Bati qui s’entend sur un itinéraire de 110 km , le taux d’avancement des travaux de la phase II exécutés par l’entreprise ESER est de 10, 63% pour une consommation des délais de 18,08%. Les travaux s’exécutent sur les tronçons de route Mbouda-Bactham-Bangang-Baleveng, Mbouda-Bamesso-Galim et Mbouda-Bagam-Galim. Les travaux portent essentiellement sur le nettoyage des emprises de terrassements ; la poursuite des installations de la centrale à béton par l’entreprise.

S’agissant du lot 2 Galim-Bamendjing-Foumbot-Bangangté long de 107 kilomètres, l’avancement global des travaux est de 15,69% pour une consommation des délais de 24,44%. Les travaux sur le terrain portent essentiellement sur les travaux de déblais et de remblais entre le point kilométrique (PK) 26+400 et le PK50 ; les déblais rocheux entre le Pk18+00 et le Pk21+300 ; l’approvisionnement de la couche de fondation entre le Pk3+750 et le Pk26+300 ; l’approvisionnement de la grave concassée pour la couche de base entre le Pk 11+400 et le Pk16+900, l’exécution du dalot N°2 au Pk27+235.

Les équipes  de suivi des travaux du MINTP ont néanmoins relevé un faible rendement mensuel des entreprises   dans l’exécution des travaux (0,97% de production soit une moyenne de 0,03% par jour). De l’analyse faite par les Missions de Contrôle, le retard accusé par les entreprises relèvent de la non libération totale des zones d’emprise du projet ce qui a occasionné des mouvements d’humeur au niveau de la carrière de roche massive de Bamesso Latet ; de la  mauvaise organisation des entreprises, de l’insuffisance des personnels qualifiés, de l’instabilité des  personnels mobilisés et de la mauvaise collaboration entre l’entreprise et les Missions de Contrôle. Au vu de cette situation, des lettres d’observations ont été envoyées aux chefs des missions de contrôle technique et géotechnique sur les faits observés. Concernant les mouvements d’humeur au sujet de la libération des emprises, le Sous-préfet de Mbouda a tenu une séance de travail avec les différentes parties prenantes où il rassuré de tout mettre en œuvre pour préserver la paix sociale et que les travaux se déroulent sans entrave.

Le désenclavement des grands bassins de production agricole est une impulsion du  Chef de l’Etat prescrit lors du Comice agropastoral d’Ebolowa le 17 janvier 2011 où il a déclaré : « Ma deuxième remarque concerne l’enclavement de nos bassins de production des produits de base de notre alimentation, enclavement qui pénalise leur accès au marché. Augmenter les productions déficitaires et améliorer nos voies de communication avec les zones rurales doivent être désormais considéré comme d’urgentes priorités ».