Economie
Mireille ONANA MEBENGA | 14-05-2017 22:18

 

bonamatoumbe repartition initiale6

L’aménagement des voies d’accès, première étape, menée samedi dernier par la Communauté urbaine.

Bonamatoumbé, dans l’arrondissement de Douala IV, sera le prochain pôle urbain de la capitale économique. La Société d’aménagement de Douala (Sad) est en train d’y faciliter les constructions en mettant des lots à la disposition du public. Certains propriétaires ont déjà commencé à y bâtir, tandis que d’autres traînent encore le pas à cause des voies d’accès dégradées et parfois inexistantes. Des difficultés face auxquelles il fallait réagir. Le délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, Fritz Ntonè Ntonè, a résolu d’aménager toutes les voies d’accès. Samedi 13 mai 2017, il a lancé officiellement les travaux du premier tronçon, « Mont Paragon » Bonamatoumbè.


Il s’agit d’une emprise de 24m, constituée de 2 voies x 2 de 3m50 chacune, avec un terre-plein central de 1m, plus une voie de stationnement de 2m50. Deux types de matériaux vont être utilisés : les  pavés pour les zones basses, environ 600m et de l’enrobé pour le reste. Il est à noter que les pavés sont réservés aux zones marécageuses. Le projet en lui-même sera exécuté en trois phases : le premier tronçon, la construction de deux dalots, et l’aménagement d’une traversée du côté de Sodiko.
Toujours dans l’arrondissement de Douala IV, le tronçon Ndobo-Rails, jusqu’au carrefour Abattoir  est déjà terminé. Il reste l’axe de Bonendale, qui sera réalisé par le Génie militaire, dans le cadre d’un partenariat Communauté urbaine de Douala (Cud)-Ministère de la Défense (Mindef). Il en sera de même pour la voie de Bojongo.


Peu avant, Fritz Ntonè Ntonè, a visité une barge acquise il y a près d’un an à 450 millions de francs par la Cud. Celle-ci sera aménagée par le Chantier naval, pour assurer la liaison entre Douala et Manoka, ainsi que toutes les îles autour. Cette embarcation pourra transporter 250 personnes, ainsi que des marchandises, et même des véhicules.


Propos du délégué du gouvernement : « C’est un programme combiné. Nous sommes en train de réceptionner le débarcadère de Manoka. Il y a également une autre  petite embarcation, qui sera livrée dans les prochains jours et qui va assurer le transport entre Bonamatoumbé, Bonabéri et Djebale ». Il poursuit : « Nous pensons au transport public de masse par route,  mais il faut aussi penser aux autres concitoyens parce que Douala, ce n’est pas seulement les cinq arrondissements continentaux. Douala VI en fait partie. Ce sera aussi un plaisir de découvrir Manoka ».