Economie

Gibrile KENFACK TSABDO | 10-07-2017 07:47

La direction de cette école est en train de finaliser les modalités de mise en place de « Sup’ptic Business Academy » pour l’initiation des étudiants à l’entrepreneuriat

 

xx10046_P_08_ph03_OK

L’Ecole nationale supérieure des Postes, des télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication (SUP’PTIC) fait sa mue. Depuis le décret présidentiel N°2016/425 du 26 octobre 2016 portant changement et réorganisation de l’établissement, SUP’PTIC est engagée dans une dynamique de restructuration de ses curricula de formation.

Outre les formations traditionnelles dans les métiers des postes et télécommunications, un accent sera désormais mis sur les technologies de l’information et de la communication (TIC). Au cours de la session ordinaire de son conseil de direction, tenue le 27 juin dernier, le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, par ailleurs présidente dudit conseil, a insisté sur la nécessité de mettre en place l’incubateur de l’école, créé par arrêté conjoint du MINPOSTEL et du MINESUP sous la dénomination de « SUP’PTIC Business Academy ».


Le conseil a demandé au directeur de l’établissement, Jean Marie Dongo de finaliser les modalités en vue du démarrage de cette structure qui est un cadre fondamental pour l’initiation des étudiants à l’entrepreneuriat. A l’ère du numérique, cet incubateur dont la création est soutenue par l’article 2 alinéa 4 du décret du 26 octobre 2016, va apporter un plus dans l’offre de formation jusqu’ici dispensée par SUP’PTIC, en faisant des étudiants des créateurs de richesses dans le domaine des TIC.