Economie
Félicité BAHANE N. | 16-08-2017 22:40

La haut-commissaire en fin de séjour l’a réaffirmé vendredi au sortir d’une audience avec le ministre des Transports

 

cre

Vendredi 11 août dernier, le ministre des Transports (MINT), Edgard Alain Mebe Ngo’o, a reçu en audience le haut-commissaire du Canada, Rene Cremonese, en fin de séjour au Cameroun. Occasion de faire le bilan du portefeuille de partenariat entre les deux Etats, en matière de transport. D’emblée, l’on apprend qu’avant l’arrivée au Cameroun, en 2014, de René Cremonese, les relations entre les deux pays, établies depuis 1962, étaient peu denses dans le secteur des transports. Le diplomate sortant a su dynamiser ce partenariat. Il laisse d’ailleurs des projets en instance. Dont la possibilité d’achat de deux avions Bombardier pour Camair-Co. « J’espère que la compagnie va, d’ici à la rentrée, effectuer le déplacement pour continuer les discussions dans ce sens », a indiqué le diplomate canadien à la presse, au sortir du huis clos avec le MINT. 


Dans le secteur ferroviaire, René Cremonese rappelle que « le Canada s’implique dans un projet pour l’achat de neuf locomotives de General Electric (GE) par Camrail, sur financement d’Export Development Canada (EDC) ». L’on apprend par ailleurs qu’un cabinet d’études canadien, CPCS, fait partie du groupement italo-canadien, (Team Engineering/CPCS Canada) retenu pour les études de faisabilité du tronçon ferroviaire Edéa-Kribi-Lolabé. Les études en question ont démarré en juin 2016 et les résultats devraient être disponibles en début 2018.
Enfin, dans le secteur portuaire, dans la perspective de la réalisation de la phase II de la construction du port en eau profonde de Kribi, c’est le consortium Camerouno-canadien SCDP-Blaze Energy, qui a été désigné adjudicataire du contrat de partenariat pour le financement, la construction et l’exploitation du terminal hydrocarbures.