Economie
Steve LIBAM | 11-10-2017 11:52

 La capitale régionale de l’Est dispose désormais d’un espace marchand approprié, financé par le FEICOM et construit par le Génie militaire

 

xx12757_P_09_PH01_Bertoua

La semaine dernière encore, un incendie s’est déclenché dans le secteur occupé par les ateliers de couture au marché central de Bertoua. 25 boutiques ont été consumées, laissant de nombreux commerçants dans le désarroi. Un circuit électrique défectueux pourrait être la cause du sinistre. Mais ce temps douloureux sera bientôt révolu pour les commerçants de la capitale régionale de l’Est. Car, les travaux de construction du marché moderne de Bertoua sont désormais achevés. Le projet a été réalisé sur très hautes instructions du président de la République, à la suite de l’incendie du marché central en 2010. Le chef de l’Etat a décidé,  et le Fonds spécial d'équipement et d'intervention intercommunale (FEICOM), a mise en œuvre le projet. La ville de Bertoua d’un équipement marchand moderne. Après les études architecturales et techniques menées par l’équipe  du Feicom, la construction du marché a été confiée au Génie militaire pour une durée de 24 mois. L’infrastructure, qui devait être livrée en décembre 2017, est achevée depuis août 2017.
Lors de la visite d’inspection effectuée il y a quelques jours par le chef d’état-major des armées, c’était le satisfecit général.  En termes de formulation de béton, le Génie militaire est même allé au-delà des exigences. Le coût est de 2,1 milliards de F », déclarait le directeur général du FEICOM, Philippe Camille Akoa. La somme prend en compte la reconstruction des services phytosanitaires du MINADER à Bertoua, détruits pour édifier une voie de contournement bitumée.
Et pour éviter les désagréments du passé, le nouveau marché, situé au quartier Nkolbikon, est alimenté en source d’énergie additionnelle par un champ solaire, dispose d’une sécurité incendie avec des câblages sous-terrains, d’un bâtiment pour les sapeurs-pompiers, d’un espacement de plus de cinq mètres entre les bâtiments pour éviter la propagation d’éventuelles flammes et faciliter l’intervention des soldats du feu, etc.
Etendu sur environ 3,5 hectares, le marché moderne de Bertoua comprend 27 bâtiments répartis en onze secteurs d’activités avec des structures annexes, des aires de stationnement et voies de contournement, près de 250 boutiques aux dimensions variées, 100 étals répartis en cinq hangars, 180 places sous hangars couverts, etc.

 

Réaction

 

Philippe Camille Akoa: « La qualité des travaux est irréprochable»

Directeur général du FEICOM

Quand vous regardez la maquette faite par le FEICOM et les travaux réalisés, tout a été produit à l’identique. Nous avons suivi les travaux pendant toute leur durée et nous sommes satisfaits de ce qui a été fait par le Génie militaire. Les édifices sont plus solides. Le Génie militaire s’en est tenu à l’enveloppe donnée. Il y a d’autres projets en cours. Le Génie militaire est en train de réaliser un marché presque identique à Sangmélima, toujours sur instructions du président de la République.»