Regions
Pierre CHEMETE | 02-11-2017 09:58

 Les préparatifs de la 5e édition de la caravane visant à valoriser ce secteur d’activités auprès des jeunes ont débuté hier à Bertoua.

 

xx13402_P_21_ph1_Palementaires

La 5e édition de la caravane de promotion de l’entrepreneuriat et la valorisation des métiers agropastoraux auprès des jeunes se tiendra en 2018, dans la région de l’Est. Sur instruction du président de l’Assemblée nationale (PAN), Cavaye Yeguie Djibril, le coordonnateur du Réseau Espérance Jeunesse (Reje), l’honorable Gaston Komba, à la tête d’une délégation de parlementaires, a porté la bonne nouvelle aux élus, autorités, jeunes et autres populations de la région de l’Est, ce 26 octobre 2017.

C’était au cours d’une réunion préparatoire à l’évènement, qui s’est tenue dans aux services du gouverneur. Le PAN présidera personnellement cette autre caravane, comme lors des précédentes éditions à Obala, Edéa, Ebolowa et Meyomessala. Au moins 2500 jeunes sont ciblés. Ils seront sélectionnés dans chacune de 33 communes de l’Est, en fonction de leurs compétences, leur dynamisme et endurance dans la filière. Les trois premiers agriculteurs et éleveurs seront primés. Bien plus, pour encourager l’excellence dans le secteur, les douze meilleurs entrepreneurs agropastoraux recevront des appuis spéciaux du PAN. Une saine émulation pour faire intéresser les jeunes au travail de la terre, relèvera Gaston Komba, entouré d’autres députés.


La caravane se déclinera en deux points : d’une part, par la caravane mobile, qui va consister entre autres, à visiter les activités agropastorales, à partir du département du Haut-Nyong. Une centaines de parlementaires vont accompagner cette initiative. D’autre part, une caravane fixe débouchera sur la remise de dons en matériel agropastoral. Gaston Komba, a justifié cet engagement en citant le chef de l’Etat, Paul Biya qui a affirmé qu’il faut intéresser les jeunes à l’agriculture et à l’élevage, grand vivier de création de richesses et d’emplois. Jusqu’ici, l’action du REJE a permis d’aider 15 000 jeunes à s’insérer, selon son coordonnateur, qui promet que l’action va s’étendre aux jeunes d’autres régions.

En attendant, au nom du gouverneur de l’Est, Florent Ribouem à Moungam, le secrétaire général de la région a assuré que des dispositions sont d’ores et déjà prises pour la réussite de l’évènement, qui marque la caution des parlementaires à la cause des jeunes.