Le Gouvernement de la République du Cameroun, dans le souci de renforcer le réseau routier existant, a opté pour la mise en œuvre d’un programme autoroutier dans le but de relier les quatre grands pôles économiques du pays que sont Yaoundé, Douala, Bafoussam et la ville portuaire de Kribi par des voies autoroutières. Ce programme qui participe de la modernisation des infrastructures de transport et de l’amélioration des conditions de circulation et de sécurité sur les itinéraires concernés, croise les attentes du Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi. Les actions liées à l’exécution de ce programme portent actuellement sur trois grands volets à savoir, la réalisation des études de faisabilité portant sur près de 800 kilomètres sur les itinéraires Edéa-Kribi, Douala-Limbe entre autres ; la réalisation des études de faisabilité pour le contournement des grandes villes à l’instar de Yaoundé, Douala et Edéa et l’exécution des travaux de construction de deux autoroutes, Yaoundé-Douala et Edéa-Kribi-Port en eau profonde (Kribi) pour un linéaire total de près de 400 kilomètres.

Autoroute Douala-Yaoundé phase 1 en construction

La réalisation des études de faisabilité concernent les itinéraires Edéa-Kribi, Douala-Limbé, et l’intersection Yaoundé-Douala-Bafoussam. Les rapports d’études de faisabilité sont disponibles pour l’ensemble de ces itinéraires et se poursuivent pour le cas du dernier itinéraire cité, jusqu’à Bamenda. Les coûts prévisionnels de réalisation des travaux et de suivi et contrôle de ces derniers sont connus pour chacune de  ces infrastructures autoroutières. Pour les contournements des grandes villes à l’instar de Douala,  avec la construction d’un pont sur le fleuve Nsape (affluent du Wouri), dans le département du Wouri et d'Edéa avec la construction d’un pont et ses accès sur la Sanaga au croisement des deux bras mort et vif de ce fleuve, les études préliminaires et les études d’Avant-projet détaillé sont achevées pour les projets de construction des voies autoroutières.

L’exécution du projet de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala d’une longueur de 196 km se fait en deux phases. La première concerne la section Yaoundé-Bibodi sur un linéaire de 60 km avec 25 km de voies de raccordement à la Nationale N°3 et la seconde couvre l’itinéraire Bibodi-Douala sur une longueur de 136 km. A terme, le projet vise la construction d’une infrastructure dont le profil en travers est de type 2x2 voies extensibles à 2x3 voies sur une plate-forme d’une largeur de 33,5 m avec des bandes d’arrêt d’urgence de 3m chacune. Entre Yaoundé et Bibodi (point kilométrique 60) les travaux affichent un taux d’avancement de 50% au mois de novembre 2017. Pour ce qui est de la deuxième phase, Bibodi-Douala, le projet est rendu à la phase Etude de faisabilité dont les rapports sont disponibles depuis Février 2017, le projet connaît une évolution du fait de la disponibilité des d’études d’Avant-Projet-Sommaire réalisées par le Bureau d’Etudes techniques SCET Tunisie. L’étude d’Avant-Projet Détaillé sera quant à elle réalisée par le partenaire privé qui accompagnera la partie camerounaise dans la réalisation des travaux de construction de cette deuxième phase de l’autoroute Yaoundé-Douala.

La construction de l’autoroute Edéa-Kribi-Lolabe est également en cours avec notamment les travaux entamés sur la section Kribi-Lolabe (38km +4 km) dont l’avancement est de 70%. Les études de la phase 2, Edéa-Kribi qui porte sur un linéaire de 92 km sont achevées et ont été réceptionnées au mois d’avril 2017.

Ainsi entamée, la mise en œuvre du programme de développement du réseau autoroutier va permettre à terme au Cameroun, d’atteindre les objectifs fixés par le DSCE.