kouekong

Sports
Honoré FEUKOUO | 11-01-2018 14:12

L'infrastructure garde fière allure en attendant la seconde phase des travaux.

79.C’est le nombre de matchs que le stade Omnisports de Bafoussam a déjà accueillis depuis son inauguration le samedi 30 avril 2016. Sans oublier les compétitions d’athlétisme. Loin d’être anodine, cette statistique démontre à suffisance que cette infrastructure sportive est bel et bien fonctionnelle et peut accueillir tout type de rencontre.

Sur le site, la pelouse en gazon naturel, toujours verte, est tondue deux fois par semaine. Ce qui lui permet de ne pas se détériorer.

Selon le directeur du stade, Brice Ulrich Tala Fokam, 24 arrosoirs circulaires ont été disposés ici pour arroser l’aire de jeu. Du côté de la sécurité incendie, 28 vomissoirs ont été prévus pour les sorties des gradins (capacité d’évacuation de 4 min) et quatre sorties principales desservant l’aire de jeu et les locaux administratifs. Les gradins aussi gardent fière allure. En nocturne, l’éclairage est assuré par quatre pylônes en acier.

Le stade dispose en outre d’un groupe électrogène de 1200 kva qui fait fonctionner actuellement les pylônes. Les canalisations et les tuyaux d’eau affectés par l’érosion en période des pluies ont été remplacés. Une connexion assure la liaison Internet en permanence.

Près de 700 toilettes pourvues en eau et électricité ont été aménagées, dont 500 uniquement pour les spectateurs. Le seul véritable travail qui demeure concerne l’aménagement extérieur du stade. Ici, le cahier de charges prévoit la construction de 997 parkings, l’aménagement des espaces verts et la construction d’une barrière autour du stade.

Mais à terme, selon les exigences de la Fifa, pour un stade de 20 000 places, 3 300 parkings doivent être construits sur le site dont 2 303 par l’Etat du Cameroun. Il est aussi prévu la construction de stades annexes et de deux voies d’accès au stade.

Ces deux voies seront construites en double sens avec terre-plein central et des îlots directionnels aménagés autour du stade. En rappel, le stade a été construit par la China Machinery Engineering corporation (Cmec) qui devrait également gérer l’aménagement extérieur.

La tribune officielle qui couvre 45% de la capacité du stade (près de 10 000 places) est entièrement couverte au niveau de la tribune présidentielle (150 places). Mais il est prévu que le stade soit entièrement couvert dans la foulée de celui de Limbé puisqu’il s’agit de la même entreprise.

Selon le directeur du stade, les ingénieurs chinois qui ont construit le stade sont déjà sur place pour relancer cette seconde phase des travaux, prévue pour s’achever avant la fin de l’année.