Après l’achèvement de la construction du port en eau profonde de Kribi, place aux infrastructures annexes. La principale voie de desserte est une autoroute avec des travaux plutôt bien avancés sur la section Kribi-Lolabé (38,5 km + 4 km) qui affiche un taux de réalisation appréciable en cette fin 2017.

Autoroute en cours de construction

Au cours des derniers mois, les terrassements, des travaux préparatoires, travaux de chaussée et de revêtement de chaussée, et de la réalisation des travaux des stations de péage… ont connu des avancées significatives sur l’itinéraire Kribi-Lolabé, long de 38,5 km, avec notamment un taux d’avancement global de 70% au mois de septembre 2017. Les travaux de réalisation des couches de chaussée entamés depuis plusieurs mois sur la section d’autoroute Kribi-Lolabé se poursuivent avec une intensification sur les vingt-deux (22) premiers kilomètres. L’avancement de ces travaux de chaussée est estimé à 46%. Et en ce qui concerne les ouvrages d’art, l’échangeur du Port situé au point kilométrique 3+610 est lui aussi en bonne voie. Les appareils d’appui et le tablier sont en cours de mise en œuvre. Quant à l’échangeur situé au croisement avec la Nationale 17 (Ebolowa-Akom II-Kribi), les pieux, colonnes et chevêtres sont déjà exécutés. Les ponts de la Kienké et de la Lobé sont à présent circulables. Le taux d’avancement global des ouvrages d’art est estimé à 74,30%. Il est en outre à mettre à l’actif de l’avancement des travaux de construction de l’autoroute Kribi-Lolabé en cette fin d’année 2017, l’aménagement entamé des aires de péage, dont les travaux portent sur la première station de péage (Pk25+800) et le complexe associé (bâtiment d’exploitation, local technique, garage, gate house) et la station du point kilométrique 30.

Parallèlement à l’exécution des travaux, la procédure de passation du contrat EPC (Engineering Procurement Construction) en mode PPP (Partenariat Public-Privé) est en cours. Cela permettra à terme de créer une Structure de Projet (SPV) avec pour mission d’exploiter l’autoroute sur une période de concession de 30 ans, en vue de rétribuer à la fois de Partenaire Privé et rembourser l’emprunt contracté par l’Etat du Cameroun.

Le projet de construction de la section d’autoroute Kribi-Lolabé consiste en l’aménagement d’une infrastructure dont le profil en travers se présente comme suit : 2x3 voies soit 33.5 m, 2 voies directement mises en service,  Terre-plein central de 10,5 m pour extension à 2x3 voies, Bande d’arrêt d’urgence de 3 m. La vitesse de référence est de  100 km/h, selon les codes et standards chinois, équivalent à 110Km/h des standards européens. Le schéma d’aménagement de cette infrastructure prévoit entres autres la construction de trois (03) diffuseurs aux points kilométriques du 3+610 (niveau du Port en eau profonde de Kribi) ; 29+780 (niveau de la nationale N17) et 38+500 (niveau Pk fin de l’autoroute) ; la construction de deux grands ponts sur la Kienké (100 m) et sur la Lobé (140 m). Les études d’Avant-Projet Détaillé du projet se sont achevées en décembre 2015 et portaient sur la chaussée, le drainage, les ponts et passages supérieurs, les équipements de sécurité, les équipements d’exploitation, la géotechnique, et l’environnement de l’infrastructure. Les travaux se sont déjà déroulés en 26 mois sur les 36 mois prévus soit 72.22% de délai consommé, et le taux d’avancement évalué au 24 septembre 2017 est de 70 %.

Le planning d’achèvement des travaux laisse entrevoir une réception provisoire de ces derniers, autour dejuin 2018.

Autoroute Kribi-Lolabe : le projet en bref

Itinéraire : Kribi-Lolabe (section 1 de l’autoroute Edéa-Kribi-Lolabe)

Linéaire : 38, 5 km d’autoroute + 4,5 km de voie de rétablissement

Description du projet : Construction d’une autoroute de 38, 5 km  de 2 x 2 voies, partant du village Mboro pour déboucher à Bibolo dans l’arrondissement de Kribi II, et de 4,5 km de voie de rétablissement qui la relie à la Nationale 7 Edéa-Kribi. Construction de 03 diffuseurs, de 02 grands ponts.

Coût de l’intervention : 250 milliards ;

Délai de réalisation : 42 mois ;

Niveau de réalisation : 70% au mois de septembre 2017.

Réception provisoire :juin 2018 ;

Entreprise: China Harbour Engineering Company;

Mission de contrôle : Groupement Study International/EGIS.