embouteillages-douala-1900x1068_c

La Communauté urbaine a plaidé pour des études relatives à la construction de pôles par arrondissements.

Cinq arrondissements de la capitale économique seront l’objet de la construction de pôles par la Communauté Urbaine de Douala. Pour la phase pilote, les quartiers Logbessou (Douala 5ème) et Ndokoti (Douala 3ème) seront les tous premiers terrains d’expérimentation. Il s’agira de construire un certain nombre d’infrastructures permettant aux populations qui y vivent de bénéficier de tous les services de base, sans être obligés de faire de longs déplacements. Faciliter la mobilité des habitants, est le centre d’intérêt. Par ailleurs, les résultats des études commandes, dans le souci de leurs constructions ont été présentés en atelier au délégué du gouvernement auprès de la CUD, Fritz Ntone Ntone.

L’initiative survient après accord des forces vives des deux quartiers. En outre, il est prévu des échangeurs, un aménagement des espaces dédiés aux commerces et activités. Logbessou est un pôle technologique universitaire qu’il faudra faire fructifier. Cette projection pourrait permettre aux entreprises internationales de s’installer dans le pays et d’amplifier la mutualisation des savoirs et compétences en la matière. De plus, des centres d’Etat-civils, des établissements sanitaires et scolaires avec un minimum de près de 40.000 personnes. Selon les estimations de la Communauté urbaine de Douala, le pôle de Ndokoti à lui seul est évalué à 80 millions de FCFA.

 

http://www.villesetcommunes.info/actu-cameroun/urbanisation-douala-amenage-des-poles-pour-faciliter-la-circulation-des-populations/