Societe
Marie Christine NGONO | 26-02-2018 13:48

xx16786_wP_17_PH01_patiente

Le Dr Djingha Nyoh Nbekuveh, médecin en fonction à Bamenda a été évacué aux urgences de Yaoundé après avoir reçu une balle à l’abdomen mardi dernier.

C’est une patiente affaiblie qui a reçu la visite du ministre de la Santé publique, André Mama Fouda mercredi dernier au Centre des urgences de Yaoundé (CURY). Surnommée la « miraculée » par le Minsanté qui était à son chevet, Dr Djingha Nyoh Nbekuveh revient de loin.

Le médécin a en effet reçu une balle en plein abdomen mardi dernier alors qu’elle se rendait à son lieu de service au Nkwen subdivisional Medicalised Health, plus connu sur le nom de PMI à Bamenda dans le Nord-Ouest.

Comme le raconte la victime assise sur son lit d’hospitalisation, tout s’est passé à la banquette arrière d’un taxi où se trouvaient quatre passagers, dont une femme en tenue. « Celle-ci arrivée à destination a demandé au chauffeur de s’arrêter.

Ayant mal garé son véhicule, le taximan est interpellé par deux policiers en service. Au lieu de se conformer, il a pris la fuite, amenant avec lui le reste des passagers.

C’est à ce moment que les policiers ont ouvert le feu et une balle s’est logée dans mon abdomen », relate Dr Djingha Nyoh Nbekuveh. Pris de panique, le chauffeur a stoppé son véhicule avant de s’évaporer dans la nature avec les autres passagers, abandonnant la blessée dans le taxi.

Celle-ci est secourue par des civiles et amenée au PMI pour une prise en charge urgente. Elle a été évacuée d’urgence par avion pour Yaoundé. André Mama a rassuré l’opinion publique du rétablissement du jeune médecin. « Nous apprécions son courage, nous rendons grâce à Dieu.

Nous disons que sa vie n’est pas en danger et qu’elle devrait retrouver toute sa forme très rapidement », a dit le Minsanté.