Limiter les retards dans la réalisation des projets routiers et autoroutiers majeurs en cours d’exécution sur l’étendue du territoire et rassurer les entreprises sur la prise en compte de leurs préoccupations,  font partie des résolutions prises au cours de la réunion d’évaluation des chantiers présidée le mardi, 20 février 2018 par le Ministre des Travaux Publics, Emmanuel NGanou Djoumessi assisté du Secrétaire d’Etat  auprès du Ministre des Travaux publics, chargé des Routes, Louis Max Ayina   Ohandja.

1

La revue du portefeuille des projets était une occasion idoine pour les responsables des entreprises, des Missions de contrôle et les ingénieurs de suivi de présenter l’état d’avancement de certains projets en cours de construction, d’entretien ou de réhabilitation ainsi que la construction des ouvrages d’art. A l’issue de cette évaluation  l’on retient concernant les projets autoroutiers, que les travaux de construction de l’autoroute Yaoundé-Douala en sa phase 1 sont exécutés à 63,5%. L’autoroute Kribi Lolabé à 77 % ; les études de faisabilité pour la construction de l’autoroute Douala-Limbé sont disponibles et les études d’Avant-Projet Sommaire sont en  cours. Pour ce qui est de l’autoroute Yaoundé-Douala-Bafoussam,  le niveau de maturation du projet est avancé,  les études de faisabilité sont disponibles  et les études d’Avant-Projet Sommaire sont en cours.

Pour ce qui est des travaux de construction des Routes Nationales, il convient de relever que sur la Nationale 1, le lancement des travaux de réhabilitation de la route Mora-Dabanga-Kousseri est imminent. Le taux d’avancement des travaux de la route Maroua-Mora sur un linéaire de  62 km est estimé à 13%. Les travaux sur la section Nkolessong-Nding sont exécutés à 78,20% et sur la section Nding-Mbgaba à 62,3%. Toujours sur la Nationale N°1, des travaux d’entretien courant sont réalisés  sur  l’axe Ngaoundéré-Garoua divisé en trois lots à savoir : lot 1 Rond point Sonel-Dang où le niveau de réalisation est de 8,81 % ; au lot 2 fin falaise-pont (102) km, le niveau de réalisation est de 17,52%  et au  lot 3, kérawa-Consulat du Tchad à Garoua, les travaux ont  également démarré.

Sur la Nationale N°2, les travaux d’entretien confortatif réalisés sur la route Nsimalen-Mbalmayo-Ebolowa ont démarré et le niveau de réalisation est de 4%.

Quant à la Nationale N°3,  les travaux d’aménagement de l’entrée Est de Douala sont achevés les opérations de réception provisoire sont en cours de programmation ; ceux de l’entrée Ouest à 89,04 %. Pour ce qui est du second pont sur le Wouri, les travaux sont achevés, le taux d’avancement des travaux complémentaires des accès évoluent sans grande difficulté. Du côté de Bonabéri, le taux d’avancement est de 86% et les accès du côté Déîdo 75%.

Les projets de la  Nationale N°4 concernent la réhabilitation de la route Ebebda-Kalong y compris la construction d’un échangeur au lieu-dit carrefour Obala  63,75 km, la route Kalong-Tonga et Tonga-Bafoussam-Babadjou. Les ordres de Services de démarrage des travaux ont été signés depuis novembre mais on note une faible mobilisation des entreprises sur le terrain.  Sur le lot3 Tonga-Bafoussam-Babadjou, les travaux accusent un grand retard, le Ministre a instruit de servir une mise en demeure à l’entreprise. De même, qu’un calendrier d’exécution des travaux soit fourni dans les 21 jours.

S’agissant de la Nationale N°5, les travaux d’entretien confortatif  sont réalisés à 70% sur la section pont de Békoko-Nkam-Bandjoun. Sur la Nationale 6, concernant les travaux de réhabilitation de la route Babadjou-Bafoussam les études prélimaires sont presque terminées. Sur la Nationale 22 où doivent se réaliser les travaux d’aménagement de la route  Olama-Bigambo sur 106 Km et Grand-Zambie-Kribi 53 km, les travaux sont en cours de démarrage.

Sur la N°8, la route Kumba-Mamfé en cours de construction dans la région du Sud-Ouest est en cours d’achèvement, au lot 1 Kumba-kumbe-Bakundu-Nfaitock, les travaux sont estimés à 77,74% et  80,85% au lot 2 à savoir Nfaitock-Bachuo-Agagbe. Pour accélérer l’exécution des travaux, le MINTP a recommandé à l’entreprise d’élaborer un planning d’achèvement des travaux. Sur la Nationale 9, les travaux de construction de la route Mintom-Lele et Lele-Ntam y compris la bretelle de de Mbalam sont en cours de démarrage avec les travaux d’installation du chantier, la carrière a été trouvée, la délimitation des deux lots est effective. Concernant la Nationale 11, sur la Ring-road, section Ndop-Kumbo le niveau de réalisation est de 99,20%. D’autres travaux de réhabilitation sont en cours toujours sur la Ring-Road sur  quatre lots. Le lot 1, kumbo-Ndu-Nkambe-Misaje, le taux d’avancement est estimé à 31% pour une consommation des délais de 15%, au  Lot 2, Misaje-Sabonguida-Frontière du Nigéria les travaux sont réalisés à 44,22%, au lot 3, les travaux de réhabilitation sur le tronçon Kumbo-Ndu-Nkambe-Misaje sont à 15,7 % au lot 4 Misaje-Weh l’entreprise n’est pas encore  mobilisée sur le terrain. Concernant la section Sagba-Nsei-Ndop les travaux vont démarrer après les pluies.

S’agissant du projet d’aménagement de la section Batchenga-Ntui y compris le pont sur la Sanaga (lot 1) situé sur la Nationale 15, l’on relève que le taux d’avancement est estimé à 5,43%.  Sur le tronçon Ntui-Mankim et Mankim-Yoko (lot 2 et 3), le marché est attribué mais les travaux n’ont pas encore démarré. Sur  la section Yoko-Léna (lot 4) le niveau d’avancement est de 4,72%, sur la section Lena-Segbe-Tibati, le marché est attribué. Pour ce qui est du projet de désenclavement des bassins agricoles de l’Ouest, il ressort que l’avancement des travaux au lot 1 Mbouda-Batcham-Baleveng, Balessing-Batcham et  Mbouda-Galimest estimé à 18%  et 28,15% au lot 2 Bangangté-Foumbot et  Foumbot-Bamendjing-Galim.

Quant aux ouvrages d’art, le projet de  construction des ponts métalliques Acrow a également été passé en revue,  les études techniques sont achevées à 80% soit 44 rapports d’études techniques approuvés sur les 55 à produire et les études environnementales achevées à 100%. S’agissant des travaux, 15 ouvrages ont démarré en novembre 2017 dans les régions de l’Adamaoua, de l’Est, du Nord, du Nord-Ouest et du Sud.

A l’issue de la concertation, le bilan est satisfaisant, les travaux de plusieurs projets sont en cours d’achèvement et les travaux dans l’ensemble se déroulent normalement, par contre, certains projets continuent à donner du fil à rétorque et à ce sujet, le Ministre des Travaux Publics  a recommandé de servir des mises en demeure aux entreprises qui accusent du retard dans l’exécution des travaux et que si dans les prochains jours ces entreprises n’avançaient pas dans l’exécution des travaux sur le terrain elles seront simplement résiliées.