Sports

olll

Yannick ZANGA | 02-03-2018 07:46

 Les travaux relatifs à l’ensemencement des aires de jeu démarrent le mois prochain.

Dans le planning initial des travaux, le gazonnement devait intervenir une fois la construction du stade achevée. Depuis les réajustements initiés par Gruppo Piccini, on en sait désormais davantage sur les différentes activités liées aux surfaces de jeu du complexe sportif d’Olembe.

«Nous avons opté pour une pépinière à gazon parce que l’aire de jeu du stade principal va être utilisée comme espace de stockage. On ne peut pas prendre le risque de planter du gazon deux mois avant la livraison du chantier», explique Sam Thamin.

Le démarrage des travaux qui  y ont trait est prévu au courant du mois prochain. L’espace qui lui est réservé précède la première unité de bétonnage dans la partie sud-est du site. A cet endroit, l’ensemencement du gazon sera effectué. De même, il est annoncé l’aménagement d’un petit cours d’eau. Les travaux de mise en forme en cours.

Pour l’heure, l’identité de la société en charge de la gestion du gazonnage demeure inconnue. Le quitus de la Confédération africaine de football reste attendu pour l’officialisation. La surface consacrée à ce segment équivaudra à un stade et demi.

Par ailleurs, il est appelé à jouer un rôle déterminant dans l’entretien des pelouses des différents stades. La terre qui utilisée va obéir au système moderne des structures des aires de jeu. Il s’agit du système hybride qui associe une sorte de fibre à la terre végétale dans le but de renforcer celle-ci et l’adhérence de la pelouse.

Bien que déjà transférée sur le site, la terre végétale d’Olembe devra subir des analyses complémentaires pour éviter la présence d’herbes folles sur le pré. Les experts devant s’en charger sont annoncés pour les prochains jours.

A terme, le gazon semé et parvenu à maturité sera enroulé et implanté dans son nouvel environnement. Quelques semaines  d’arrimage suffiront pour parfaire son installation.