xx17589_P_23_ph1_Akono

Regions
Georges Emmanuel TSAYID | 21-03-2018 05:21

 Akono (Mefou et Akono) - Les populations d’Akono sont  sorties en masse samedi 10 mars 2018  pour bénéficier des soins de santé offerts par l’Association « Entente du Nyong ». Le lieu ciblé  était révélateur de sa dimension spirituelle : l’esplanade de la cathédrale des Sept douleurs d’Akono. 

Une prière adressée au Seigneur  par le père Elysée Ananga  a constitué l’acte 1 de cette activité. Pour les bénéficiaires,  c’est  une manne qui est tombée du ciel. « Je viens pour mes rhumatismes. J’espère pouvoir soulager mes douleurs… », déclare Marie N, une septuagénaire.

Une  équipe de plus de dix personnels médicaux dirigée par Dr Claude Minkandi, médecin chef du centre médical d’arrondissement d’Akono, a été mobilisée à cet effet.   La délégation régionale de la Santé publique du Centre s’est fortement impliquée à travers la mise à disposition de l’unité mobile de dépistage du VIH et du paludisme. 

« Les pathologies courantes diagnostiquées jusqu’ici sont les cas de maladies rhumatismales » a expliqué le Dr Claude Minkandi.  Les médicaments distribués gratuitement au cours de cette campagne  étaient constitués pour l’essentiel des produits contre le paludisme et  des anti inflammatoires répondant aux besoins primaires des populations.

« J’ai reçu des médicaments pour mes rhumatismes », confirme Marie N., visiblement satisfaite. Pour  Sidonie Ngambi, présidente fondatrice de l’association « Entente du Nyong », cette campagne a été organisée pour répondre aux besoins essentiels des populations en matière de santé.  

L’élite présente à l’évènement y voit un hommage rendu à la femme. « La femme est la mère de l’humanité. Il est important qu’elle soit toujours en bonne santé », a souligné Jean Williams Sollo, élite d’Akono. L’association  en a profité pour lancer des messages patriotiques  « Nous disons non à la destruction de notre cher et beau puzzle, que représentent nos dix régions », pouvait-on lire sur les banderoles.