fne

Economie
Aïcha NSANGOU | 16-04-2018 14:00

Les deux institutions sont désormais liées par un cadre de collaboration qui devrait résoudre le problème de sous-emploi.

Le Fonds national de l’emploi (Fne) et l’Agence de promotion des petites et moyennes entreprises (Apme) a signé mercredi dernier un cadre de collaboration. Il est question pour les deux institutions de travailler ensemble à la promotion de l’emploi, la maturation des processus de gestion de capital humain et la stratégie de création et de développement des petites et moyennes entreprises et industries.

« Nos deux structures visent un but : la croissance et le développement du Cameroun, la création d’emplois et la création des richesses. Nous avons des outils que nous allons partager et nous allons travailler ensemble sur le terrain», a indiqué Marie louis Badga, directeur général de l’Apme au cours de la cérémonie de signature.

L’objectif, reprécise-t-il étant que la pme joue le rôle prépondérant dans la création de l’emploi et la création des richesses qui nous permettent d’avancer vers l’émergence du Cameroun.

Il est donc globalement question pour l’Apme d’inciter les pme/pmi à faire la présélection des meilleurs candidats dans les profils proposés par le Fne, de renforcer les compétences managériales et technologiques dans l’environnement des pme/pmi en matière de gestion des ressources humaines. 

Dans le cadre de cette collaboration, les chefs d’entreprises, pour leurs besoins de recrutement vont disposer d’une palette importante pour les besoins de recrutement. Ils seront également accompagnés dans la gestion de leurs entreprises à travers les instances mises sur pied au Fne à cet effet.

« Cette convention va aider les pme pour pouvoir recruter les personnes qu’il faut à la  place qu’il faut. Très souvent ces pme ont recours à des recrutements des personnes pas toujours compétentes. Avec ce partenariat, les entreprises doivent être informées que notre base de données leur est complétement ouverte », a expliqué Camille Mouté à Bidias.