Economie

Honoré FEUKOUO | 25-07-2018 11:36

 

dschang1

C’est le fruit d’une convention ratifiée le 23 juillet dernier entre l’institution et des partenaires privés.

Le projet est immense. Il consiste en la réalisation de 10 000 logements estudiantins, un amphithéâtre et des activités génératrices de revenus dans les secteurs de l’agropastoral et de l’industrie à l’université de Dschang (UDS). C’est le fruit d’un partenariat entre cette université et une joint-venture de partenaires privés.

Selon le recteur, Pr. Roger Tsafack Nanfosso, l’UDS qui accueille plus de 30 000 étudiants ne dispose que de 513 lits. La densification des logements à bon prix va permettre à l’institution d’avoir selon son recteur, « un meilleur encadrement et un bon suivi » des étudiants qu’il héberge.

L’espace d’agro-business comportant des fermes avicoles, des fermes pour l’élevage porcin, des étangs piscicoles seront réalisés à Penka Michel avec la dernière technologie de pointe. 

Un dispositif pour accompagner le travail des chercheurs, la formation des ingénieurs, et permettre à l’UDS de mettre sur le marché des produits de qualité aux normes internationales. Le projet est évalué à un peu plus de 33 milliards de F. Dans ce partenariat, l’apporteur de capitaux va investir, exploiter et rétrocéder ces ouvrages à l’institution hôte.

Dans le consortium des partenaires, Roger Kavaner, directeur de la Cohiba Consulting a assuré qu’il dispose des financements nécessaires pour la réalisation de tous ces ouvrages. Le partenaire technique, France Corbeil, président de la société Greeno World Investissements Inc., a précisé que cette entreprise canadienne ayant une expertise avérée, va présenter son savoir-faire et contribuer au transfert de technologie.

Selon lui, il s’agit d’une aptitude moderne « à construire dans des délais très courts, avec des matériaux modernes constitués à base de l’acier, des habitations durables (100 ans) et accessibles à toutes les bourses. Les usines de fabrication seront montées sur place pour créer des emplois et partager la technologie ».

Partenaire local de cette entreprise canadienne, le Dr Achidi Donald Ngundam directeur général de la University residence corporation Cameroon (Urcc) SA, précise que la première phase de ce projet va consister pendant les 24 prochains mois, en la construction des premières fermes et de 2500 chambres directement opérationnelles.