comicee

Economie
Benjamin MVOMO ESSOUMA | 27-07-2018 08:01

Après près de huit ans de travaux, l’ouvrage en est aujourd’hui au stade des finitions. Et pourra constituer un atout pour la CAN 2019.

71,13%. Tel est aujourd’hui le taux de construction de l’Hôtel du Comice d’Ebolowa. Ce chiffre a été révélé, il y a un peu plus de deux semaines, par les ingénieurs de génie civil, rencontrés, à l’occasion d’une descente sur le terrain, effectuée par le gouverneur, Félix Nguélé Nguélé.

Sur le site, à l’abri des regards indiscrets, ouvriers chinois et camerounais s’activent à rendre, enfin, opérationnelle une structure hôtelière, longtemps attendue, et qui va certainement améliorer le paysage urbain de la capitale régionale du Sud. 

C’est une structure futuriste  R+5 qui se dresse majestueusement à l’entrée Nord de la ville d’Ebolowa. En arrivant sur le site du chantier, l’on relève immédiatement l’avancée des travaux. Les yeux sont frappés par l’éclat du revêtement des murs du bâtiment principal, d’un blanc ocre, avec des abords rouge. C’est également la couleur de la toiture.

Dans cette vaste cours, se construisent les voies et réseaux divers. Ici, parkings et allées ont déjà reçu leur bitume et pavés. « Nous mettons la dernière main », affirme un ouvrier travaillant dans ce secteur.

Plus loin, d’autres ouvriers se consacrent au bétonnage des entrées A et B, aux différents coulages exigés par la piscine, les bars-grills et les autres espaces de loisirs tant pour adultes que pour enfants.

L’accès au bâtiment se fait par la grande entrée qui donne à un vaste patio complétement terminé. Dès cet instant, on a le sentiment d’être véritablement dans un hôtel de luxe.

Celui-ci devra d’ailleurs être classé « Trois étoiles ». Un tour dans les différentes salles de conférences va confirmer la donne. L’électricité et la sonorisation sont en cours d’installation.

Plus loin, dans les espaces d’hébergement proprement dits, quelques chambres, déjà fonctionnelles, servent de chambre-témoins : lits, lustres, équipements de communication, lavabos, terrasses avec vue imprenables sur les jardins et différents quartiers de la ville… On prend la mesure véritable de ce que sera l’Hôtel du Comice.

Le retard qu’accuse la livraison officielle de ce joyau architectural, rassure-t-on ici, porte sur les difficultés de financement et au changement, à un moment, de l’entreprise chargée de travaux de construction.

Mais, aujourd’hui, tout semble être, enfin, rentré dans l’ordre. Aussi, déclare-t-on, mordicus, que l’Hôtel du Comice d’Ebolowa sera livré en novembre de cette année même.

Les travaux ont tout de même duré un peu plus de 8 ans. Malgré tout, le chantier est aujourd’hui à sa phase terminale. En effet, les travaux, qui ont coûté un peu plus de 14 milliards de F à l’Etat, sont, à ce jour, exécutés à un niveau satisfaisant.

 

« Le chantier a connu beaucoup de changements »

Economie
Benjamin MVOMO ESSOUMA | 27-07-2018 07:59

Fany Ekoua épouse Ze, délégué régional du ministère du Tourisme et des Loisirs (Mintoul).

Quelle évaluation peut-on aujourd’hui faire de l’état d’avancement des travaux de construction de l’hôtel dit du comice d’Ebolowa ?

C’est un joyau architectural dans la région du Sud. L’état d’avancement des travaux, à ce jour, est de 75% dans l’ensemble. Dans le détail, il y a 400m de béton posé sur route sur les 500m, le revêtement en  pavés achevés, les portes et fenêtres en alliages en aluminium, le forage,  les  quatre ascenseurs qui n’attendent plus que l’accord de l’électricien pour le fonctionnement, la cuisine au rez-de-chaussée n’attend que les équipements, les chambres froides sont fonctionnelles, le restaurant classique attend juste le mobilier, le revêtement insonorisant, les salles de conférences qui sont en cours de finition, le night-club connaît des travaux de plafonds  et d’insonorisation. Le restaurant panoramique subit des travaux de plafond, la clôture de sécurité est terminée, la piscine et les bassins sont confiés aux sous-traitants. En ce moment, nous pouvons dire que le gros œuvre est achevé. 

Pourquoi cet hôtel, qui devait être fonctionnel lors du Comice de janvier 2011, est-il toujours en chantier ?

Le chantier a connu beaucoup de changements. En effet, la première entreprise adjudicatrice a connu des difficultés et elle a été remplacée. Nous avons dû revoir le fonctionnement. Nous avons également des décomptes jusqu’à présent qui connaissaient des problèmes de payement, mais ces difficultés ont été réglées. En ce qui concerne ces décomptes, ceux depuis 2010 ont été apurés. Cependant, ceux de cette année sont encore en cours de liquidation. Il est aussi nécessaire, pour la maîtrise d’œuvre, de revoir les contrats afin que tout le monde soit satisfait et confiant sur ce qui reste à faire et de nombreuses décisions ont été prises dans ce sens.

Pouvez-vous garantir que cette infrastructure pourra loger le nombreux public qui viendra voir les matchs de la CAN-Total Cameroun 2019 ?                                                                                                                                                                     
Oui. Nous le disons avec conviction. Car, si la livraison de l’ouvrage à mi-novembre est effective, nous sommes sûrs que nous aurons des invités qui partiraient certainement de Yaoundé pour venir séjourner ici pour découvrir la ville et son grand hôtel, vue la position géostratégique de la ville d’Ebolowa. Pour ceux qui viendraient des pays voisins frères, comme le Gabon ou la Guinée équatoriale, ils ne seront pas déçus. Car, nous ne sommes qu’à peine deux heures de route, pour rallier Yaoundé. Ceux-ci pourraient aller voir et vivre l’ambiance des rencontres de la CAN soit à Yaoundé et Douala, voire Bafoussam, en toute sérénité. Comme on le voit, cet hôtel pourrait servir lors de la CAN 2019. Il pourrait significativement contribuer au renforcement de l’offre d’accueil lors de la Coupe d’Afrique des nations que le Cameroun va abriter en 2019.