10 mars 2016

Les pistes de relance de la Pêche

Olivier LAMISSA KAIKAI National - Economie C’est un truisme de dire que les Camerounais raffolent du poisson. En effet, des études montrent que dans notre pays, 80% des besoins en protéines animales sont couverts par le poisson relativement moins cher par rapport à la viande de bœuf, du porc et autres volailles. Il n'y a qu'à voir la quantité de poisson braisé sur les trottoirs des grandes métropoles (Douala et Yaoundé), pour s’en convaincre. Le maquereau chinois ou sénégalais, c'est au choix, se mange, pour ainsi dire, à... [Lire la suite]