28 juin 2016

Comment se lancer dans l'aquaculture

 Michèle FOGANG National - Economie La pêche nécessite des moyens financiers mais aussi un espace constructible et une expertise technique.   Le développement d’un étang de poisson est fonction des moyens et de l’espace disponible. Déjà, on distingue le système extensif, semi intensif et intensif. D’après Divine Nagla Tombuh, sous directeur de l’aquaculture au ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia) trois préalables sont nécessaires pour l’aménagement d’un étang aquacole notamment, la... [Lire la suite]

10 mars 2016

Les pistes de relance de la Pêche

Olivier LAMISSA KAIKAI National - Economie C’est un truisme de dire que les Camerounais raffolent du poisson. En effet, des études montrent que dans notre pays, 80% des besoins en protéines animales sont couverts par le poisson relativement moins cher par rapport à la viande de bœuf, du porc et autres volailles. Il n'y a qu'à voir la quantité de poisson braisé sur les trottoirs des grandes métropoles (Douala et Yaoundé), pour s’en convaincre. Le maquereau chinois ou sénégalais, c'est au choix, se mange, pour ainsi dire, à... [Lire la suite]
24 octobre 2015

Les gambas plus abordables

   Jean Baptiste KETCHATENG / Cameroon Tribune Alors que les prix grimpent en général, ces crevettes coûtent trois fois moins cher grâce aux décisions gouvernementales.   Jusqu’au téléphone, Maryvonne Epote démarche ses clients, des ménagères aux revenus plutôt en dessus de la moyenne, pour leur vendre des gambas. Délicieuses crevettes qu’apprécient les gourmets, ce produit du rivage atlantique camerounais n’a pas été rare tout au long de l’année 2015 sur les marchés de Douala, d’après nombre de consommateurs.... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 octobre 2015

La Production de poussins d’un jour prend des ailes

Marilyne NGAMBO TCHOFO/ Cameroon-Tribune La direction nationale de la Beac prévoit une forte demande de poulets à partir de ce mois d’octobre. Chez les accouveurs, les commandes enregistrées stimulent la production.   1000, 5000, 10 000 poussins d’un jour ? Il suffit de demander. A la Société industrielle pour la promotion de l’élevage au Cameroun (Siprec), le personnel s’active pour satisfaire les commandes. « Nous effectuons en moyenne trois livraisons de poussins d’un jour par semaine, soit... [Lire la suite]
Posté par guyzoducamer à 01:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 septembre 2015

Massok-Song Loulou a sa sous-préfecture

   Armand ESSOGO / Cameroon-Tribune L’édifice inauguré samedi dernier par le gouverneur du Littoral a coûté 68 millions. 23 ans après sa création, Massok-Song Loulou a sa sous-préfecture. Le district, créé en 1992, est devenu un arrondissement en 2008 à la faveur de la nouvelle organisation administrative. Cette unité administrative bénéficie depuis samedi dernier d’un cadre de travail décent pour le sous-préfet, mais aussi pour d’autres administrations (Minjec, Minader, Minepia, perception). En procédant à... [Lire la suite]
19 août 2015

Limbe Nautical Arts and Fisheries Institute: Population Hails Creation As Dream-come-true

  Peter EFANDE / Cameroon_tribune When fully operational, the activities of the Institute will help boost fish production, generate income and curb unemployment. The creation of the Limbe Nautical Arts and Fisheries Institute following a Presidential Decree signed on August 12, 2015, has been hail by the people of Fako Division and the South West Region in general, as a fulfillment of one of their most cherished dreams. At the site of the main campus in Wowea in the outskirts of Limbe, stands the impressive structure... [Lire la suite]
01 avril 2015

Des privés en plein dans la production de poisson

En visite de terrain lundi  dernier à Yaoundé, le Minepia a marqué son encouragement aux initiatives visant à réduire les importations de poisson. Le Cameroun importe annuellement environ 200.000 tonnes de poisson, correspondant à un investissement de 100 milliards de F. Le ministre des Pêches, de l’Elevage et des Industries animales (Minepia), Dr Taïga, veut inverser tendance. « Nous devons limiter les importations en promouvant la production locale ». C’est dans cette perspective qu’il a effectué lundi dernier une... [Lire la suite]
23 décembre 2014

La protection du cheptel renforcée

Le Minepia mène plusieurs actions visant à lever les contraintes qui freinent le développement de l'élevage au Cameroun.   Coût prohibitif des aliments, insuffisance d’alevins, défaut des capacités techniques et professionnelles et manque de financement. Voilà sur quoi butte l’essor du secteur de l’élevage au Cameroun. Au ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), l’on fait également allusion à la protection des cheptels contre les maladies animales, à l’instar de la peste porcine. Il est question... [Lire la suite]